#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Présides Sebat & Melillia

Présides occupés de Sebta et Melilla : Le PP provoque le Maroc

Présides occupés de Sebta et Melilla : Le PP provoque le Maroc

Le Sénat espagnol vient d’approuver la création d’une commission interministérielle chargée d’examiner les relations du Maroc avec Sebta et Melilla. Un projet piloté par le Partido Popular, formation de droite traditionnelle qui se refuse à admettre le fait colonial.

Présides occupés par l’Espagne : L’AMDH s’adresse à l’ONU

Présides occupés par l’Espagne : L’AMDH s’adresse à l’ONU

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) a annoncé, vendredi, avoir saisi l’Organisation des Nations unies (ONU) à travers la représentation de cette dernière à Rabat, sur le statut de Sebta, Melilla ainsi que cinq îles proches du Maroc et sous souveraineté de l’Espagne.

Madrid réaffirme sa position sur le dossier saharien : Blocage sur le dossier des Présides occupés

Madrid réaffirme sa position sur le dossier saharien : Blocage sur le dossier des Présides occupés

Entre Rabat et Madrid, la concorde et la bonne entente ont été louées par les chefs des diplomaties des deux pays. Mais ce langage diplomatique parait d’une neutralité déconcertante à l’heure où l’Exécutif espagnol fait de l’ouverture sur le Maroc un axe prioritaire dans sa politique sud-méditerranéenne. Si le chef de la diplomatie ibérique a réaffirmé la position de son pays sur le dossier saharien, encore éloignée de la confirmation de la marocanité des provinces sahariennes qui étaient sous sa coupe jusqu’en 1975, il n’a pas non plus donné de signes positifs quant à la prise en charge des préoccupations marocaines sur le dossier des Présides encore occupés. La bonne entente exige plus de clarté politico-diplomatique de part et d’autre du Détroit.

Présides occupés de Sebta et Melilla : La droite s’agite…

Présides occupés de Sebta et Melilla : La droite s’agite…

Après avoir insisté pour que le contenu de la lettre de soutien de Pedro Sanchez au plan marocain d’autonomie au Sahara occidental, adressée le 14 mars 2022 au roi Mohammed VI, soit connu, la droite espagnole cherche à percer le contenu des tractations entre Rabat et Madrid sur le dossier des Présides occupés dans le Nord du Maroc.

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: