#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Gestion post-séisme : Entre chiffres et attentes…

L’Exécutif sort de son mutisme pour dévoiler, enfin, les chiffres relatifs à la prise en charge des victimes du séisme du 8 octobre dernier qui a endeuillé, depuis le Haouz, d’autres régions. L’espoir est que tous les exclus, remontés contre l’Etat, aient été couverts.
Gestion post-séisme : Entre chiffres et attentes…

Un total de 57 596 familles ont bénéficié de l’aide financière mensuelle de 2 500 dirhams, jusqu’au 31 janvier courant, avec plus de 44 000 ménages qui ont reçu un montant de 20 000 dirhams au titre de la première tranche de l’aide relative à la reconstruction des logements effondrés totalement ou partiellement, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

Des autorisations de reconstruction ont été ainsi accordées à 30 000 demandes présentées ainsi qu’un accompagnement des autorités locales a été fourni aux familles au niveau des collectivités concernées, précise le communiqué rendu public à l’issue de la 8ème réunion de la commission interministérielle chargée du programme de reconstruction et de réhabilitation générale des zones sinistrées par le séisme d’Al-Haouz, présidée mercredi à Rabat par Aziz Akhannouch, qui a permis d’examiner l’avancement de la mise en œuvre de ce programme conformément aux directives royales.

Le communiqué revient également sur l’état d’avancement de l’opération de distribution de 300 000 quintaux d’orge qui a bénéficié à quelque 36 000 agriculteurs dans les zones sinistrées. Lors de cette réunion, Aziz Akhannouch a affirmé que le gouvernement a mobilisé l’ensemble de ses moyens pour la mise en œuvre optimale du programme de reconstruction et de réhabilitation générale des zones sinistrées suite au séisme d’Al-Haouz.

Dans ce cadre, l’opération de recensement des édifices sinistrés, qui s’est déroulée du 18 au 30 septembre 2023, a permis d’enregistrer 26 798 logements effondrés, soit totalement (4 232 logements) ou partiellement (22 566 logements).

Soucieuses d’interagir favorablement avec les doléances de la population présentées entre le 17 octobre et le 17 novembre 2023, les commissions locales chargées du recensement des logements ont recensé à nouveau 32 640 logements dont les propriétaires réunissent les conditions nécessaires en vue de bénéficier des indemnités, dont 1 603 logements effondrés totalement et 31 037 partiellement, ce qui porte total des bénéficiaires des aides financières à 59 438 ménages au 31 janvier 2024.  A cet égard, 57 596 ménages ont pu toucher un montant de 2 500 dirhams au titre de l’aide financière mensuelle, et plus de 44 000 ménages un montant de 20 000 dirhams au titre de la première tranche de l’aide relative à la reconstruction des logements effondrés totalement ou partiellement.

Dans le même élan, les autorités locales et les commissions concernées déploient des efforts considérables lors de toutes les étapes nécessaires pour la reconstruction des logements effondrés totalement ou partiellement suite au séisme, a fait savoir le département du chef du gouvernement, ajoutant que des autorisations de reconstruction ont été accordées à 30 000 demandes présentées au niveau de nombreuses collectivités.  Parallèlement, les ménages concernés ont pu bénéficier d’un accompagnement rigoureux et de plans types répondant aux spécificités de la région.

Le gouvernement assure que les différentes autorités compétentes poursuivent leurs efforts pour permettre à tous les ménages méritant de bénéficier des aides décidées, en concrétisation de la sollicitude dont le roi Mohammed VI entoure les victimes du séisme, et conformément à ce que requiert cette étape en dispositions et mesures visant à alléger l’impact sur les victimes et les soutenir dans la perspective d’un retour total à la vie normale dans les régions concernées et afin de leur insuffler un nouvel élan de développement, a souligné la même source.

La commission interministérielle a également pris connaissance au cours de cette réunion de l’avancement des interventions sur le terrain, relatives au déblaiement des décombres au niveau des logements.  Au 29 janvier courant, des interventions ont été effectuées au niveau de 4 233 logements, sur un total de 6 676 demandes présentées auprès des autorités locales. De plus, 137 engins de déblaiement ont été mobilisés depuis le 14 janvier courant, ce qui porte le nombre total des engins mis en service à cet effet à 303 unités.

La commission a également souligné le succès des interventions sur le terrain visant à l’ouverture de routes et de pistes rurales, ainsi que la poursuite par les équipes d’intervention des opérations d’élargissement et de dépierrage des bordures de routes, de réfection et de signalisation.  Elle a, d’autre part, examiné les évolutions relatives au projet de mise à niveau du tronçon routier reliant Tizi n’Tasset à Tafengoult dans la province de Taroudant, sur une distance de 8 km et pour un coût de 101 millions de dirhams.

Pour ce qui est du secteur agricole, la commission a examiné l’état d’avancement de l’opération de distribution de 300 000 quintaux d’orge, dont le taux dépasse actuellement 57%, et qui a bénéficié à quelque 36 000 agriculteurs dans les zones sinistrées, relève le communiqué. Par ailleurs, l’opération de distribution à titre gratuit de têtes de bétail, lancée en janvier courant, se poursuit au profit des éleveurs qui ont perdu leurs troupeaux, en plus de la poursuite de la réfection de 126 kilomètres de petite et moyenne hydraulique, ainsi que la restauration et la construction de 54 kilomètres de pistes et routes rurales.

S’agissant du secteur du tourisme, suite au recensement des établissements d’hébergement touristique affectés par le séisme, au nombre de 456 établissements, la commission interministérielle a relevé que 155 établissements ont présenté des demandes de soutien à travers les plateformes électroniques dédiées à cet effet, précisant que la première tranche de ce soutien sera versée courant février prochain, pour un montant global de 87 millions de dirhams.

Concernant le secteur de l’enseignement, la commission a pris connaissance de l’expertise technique réalisée sur 80% des établissements scolaires affectés qui sont au nombre de 1 709, ainsi que des efforts consentis pour garantir la continuité des études dans les zones touchées, note le communiqué.

La réunion a, par ailleurs, permis de confirmer le lancement, au mois de janvier courant, des travaux de mise à niveau de 42 centres de santé prioritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous