#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

A la une

Sahel, prochain bourbier de l’Algérie

Sahel, prochain bourbier de l’Algérie ?

Selon plusieurs stratégistes, la nouvelle alliance militaire franco-algérienne serait due à plusieurs facteurs dont principalement les conséquences de l’embourbement de la Russie, alliée traditionnelle de la junte d’Alger, depuis 1962, dans la guerre de l’Ukraine. Ce à quoi, il convient d’ajouter l’échec patent et l’impopularité abyssale du système politico-militaire qui sévit depuis l’indépendance fictive de ce pays baptisé Algérie par la France, son géniteur, au détriment de ses voisins. Ce système hybride fut de tout temps encadré par l’armée rouge et son service de renseignement, le KGB, et, aussi, par la Gauche européenne.

S. Chengriha à Paris

Visite d’un général sanguinaire à Paris : Xavier Driencourt avait-il raison ?

Le général de corps d’armée Said Chengriha de l’armée nationale populaire de la régence d’Alger (Anp) est actuellement en visite officielle en France. Il s’agit d’une première depuis celle de son prédécesseur, le général Ahmed Gaid Salah en 2006. Ce général est à Paris avec pour mission de préparer et d’encadrer la visite d’État du président désigné Abdelmadjid Tebboun prévue au mois de mai prochain. Ces visites suscitent beaucoup d’interrogations en Algérie et dans la diaspora algérienne. Cependant, les communiqués du MDN (ministère de la défense d’Alger) se succèdent. Le responsable militaire algérien vient d’être accueilli en grande pompe par le chef d’état-major de l’armée française et par le ministre des armées avec lequel il a signé une feuille de route relative à la coopération militaire et sécuritaire entre les deux pays. Ce général qui fut cité dans les massacres de la décennie noire à Lakhdaria (ex-Palestro), et qui tuait de sa propre main, est malheureusement l’invité d’honneur à l’Élysée du président Emmanuel Macron.

Intervention sur le marché secondaire

Intervention sur le marché secondaire : BAM s’explique

L’intervention de Bank Al Maghrib (BAM) sur le marché secondaire des bons du Trésor (BDT) vise à rétablir la demande sur ces instruments financiers, a affirmé, jeudi à Rabat, le responsable par intérim de la direction des opérations monétaires et des changes à Bank Al Maghrib (BAM), Younes Issami.

La chambre haute approuve le projet de loi sur l‘autoproduction

Electricité : La chambre haute approuve le projet de loi sur l‘autoproduction

La Chambre des conseillers a approuvé, lors d’une séance plénière législative tenue mardi, le projet de loi N° 82.21 lié à l’autoproduction d’énergie électrique qui devrait permettre aux acteurs publics et privés de développer des installations d’autoproduction, notamment à partir de ressources renouvelables.

Prise de contrôle par le Groupe Clasquin

TIMAR : Prise de contrôle par le Groupe Clasquin

TIMAR annonce la signature d’un accord entre les membres du Groupe familiale Puech et le Groupe Clasquin en vue de la cession à ce dernier des 63,57% du capital et des droits qu’ils détiennent dans la société.

Dar Al Amane remporte le titre « Elu Service Client de l’Année » pour la 2ème année consécutive

Distinction : Dar Al Amane remporte le titre « Elu Service Client de l’Année » pour la 2ème année consécutive

Dar Al Amane, fenêtre participative de Société Générale Maroc, s’illustre en remportant le titre « Elu Service Client de l’Année – Maroc 2023 ». Cette prestigieuse distinction, qui consacre l’excellence du service client de Dar Al Amane pour la 2ème année consécutive, vient témoigner de la pertinence de sa stratégie centrée sur le client et de son modèle opérationnel omnicanal.

Chronique

Suivez-nous sur:

Dans les kiosques