#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Neutralité de l’Ukraine : Kiev cherche toujours un parapluie

Le président ukrainien a affirmé que « l’Ukraine n’a encore reçu d’aucune partie, y compris des États-Unis, les garanties de sécurité qu’elle recherche pour un règlement avec la Russie ».

« Nous sommes très reconnaissants aux États-Unis pour leur soutien. En fait, c’est une aide très importante, mais en termes de garanties de sécurité, nous ne l’avons encore reçue de personne, et nous devons l’obtenir », a affirmé Volodymyr Zelensky, lors d’une interview avec la CBS. Ajoutant que « l’Ukraine est intéressée pour obtenir des garanties réelles et contraignantes », déclarant qu’il se peut qu’il « y ait cinq pays, voire trois pays garants appelant à la protection de l’Ukraine et participant à cette protection ».

Il y a quelques jours, Dmytro Kouleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères, a déclaré que « les autorités de Kiev négocient avec les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France et la Turquie pour obtenir des garanties de sécurité », notant que « tous ces pays ont réagi positivement à cette idée ». Le ministre ukrainien a précisé que l’Italie pourrait s’engager à « approvisionner l’Ukraine en armes et munitions nécessaires à la défense », sans envoyer de personnel militaire, et jouant ainsi le rôle d’État garant de la sécurité de l’Ukraine.

Lors des négociations avec la Russie, organisées par Istanbul le 29 mars, l’Ukraine a annoncé une nouvelle initiative visant à établir un système de garanties de sécurité qui comprend notamment la garantie de son statut neutre d’État non nucléaire en dehors des blocs militaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous