#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

13è Conférence ministérielle de l’OMC : La réglementation intérieure du commerce des services change

Previous slide
Next slide
La 13ème Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a annoncé, mardi à Abou Dhabi, l’entrée en vigueur, au niveau de plusieurs pays membres, de nouvelles disciplines relatives à la réglementation intérieure dans le domaine des services.
13è Conférence ministérielle de l’OMC : La réglementation intérieure du commerce des services change

72 gouvernements, représentant 92,5% du commerce mondial des services, se sont engagés à mettre en œuvre ces nouvelles disciplines qui donneront une forte impulsion au commerce des services tout en facilitant sa pratique. Selon l’OMC, cette initiative constitue une étape décisive vers la simplification des lois et l’amélioration de la transparence dans ce secteur en croissance rapide qui représente près de la moitié du commerce mondial.

Les nouvelles règles visent à réduire les obstacles inutiles créés par les procédures liées aux licences, aux qualifications et aux normes techniques des prestataires de services, à améliorer la transparence en garantissant la clarté et l’accessibilité des lois et des procédures, et à encourager les procédures efficaces qui évitent les retards et les charges superflues pour les entreprises.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue à cette occasion, Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, ministre du Commerce extérieur des Émirats arabes unis, président de la 13ème Conférence ministérielle de l’OMC, a fait savoir que l’application de ces règles permettra de faciliter le commerce des services. Les dispositions juridiques locales régissant les services sont d’une importance capitale “puisque notre prospérité future dépendra de l’exportation de ces services”, a insisté le ministre émirati, ajoutant que “les procédures d’octroi de licences et de qualification ne devraient pas être compliquées”.

Ngozi Okonjo-Iweala, a directrice générale de l’OMC, affirmé de son côté que la liste interne des services a enfin fait son entrée dans le règlement de l’Organisation, saluant les efforts des États membres pour intégrer cette liste dans leurs systèmes nationaux. Les services constituent l’avenir du commerce et la principale source d’emploi particulièrement pour les femmes et les jeunes, a-t-elle relevé, précisant que la technologie est devenue, ces dernières années, le principal moteur de la croissance commerciale.

Le Maroc prend part à cette conférence qui se tient à Abou Dhabi jusqu’au 29 février avec une délégation représentant divers secteurs, présidée par Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce. Cet événement se penche sur les réglementations régissant les activités commerciales mondiales et examine les opportunités de coopération permettant parvenir à un système commercial plus efficace, durable et complet.

Recommandé pour vous