#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Stress hydrique : L’Agence de Bassin Hydraulique du Tensift sensibilise

L’agence de Bassin Hydraulique du Tensift (ABHT) vient d’annoncer le lancement de sa campagne de sensibilisation relative à l’anti-gaspillage de l’eau potable dans la région Marrakech-Safi, sous l’égide du comité de vigilance de la préfecture de Marrakech.

Cette campagne qui cible la population de la préfecture de Marrakech a pour but de présenter l’état actuel des réserves en eau potable, et de solliciter l’engagement du grand public à travers son adoption de gestes quotidiens simples, qui peuvent aider à préserver durablement l’approvisionnement en eau potable au niveau de la préfecture.

 En effet, L’ABHT enregistre cette année un déficit au niveau des apports aux barrages alimentant la ville de Marrakech en eau potable qui s’élève à 74%, comparé à une année hydrologique normale. Ce déficit se réfère principalement au taux de remplissage des barrages qui connaissent leur plus bas pourcentage à cause de la sévérité des années de sécheresse à l’échelle de la région Marrakech – Safi, en général, et la préfecture de Marrakech en particulier, représentant le volume urbain le plus dense en consommation de l’eau potable.

La mobilisation de la population est actuellement d’un grand intérêt, pour pouvoir optimiser au maximum l’utilisation de l’eau potable, que ce soit pour l’agriculture, l’industrie ou les ménages. Chacun est désormais responsable pour préserver cette ressource vitale, à même de garder le développement socioéconomique de la région et s’éloigner d’une entrave au développement durable.  La campagne de sensibilisation à la consommation non réfléchie de l’eau potable se base sur l’engagement du citoyen afin qu’il change ses habitudes.

A titre d’exemple, chaque habitant gaspille près de 50 litres par jour. Autrement dit, 50 litres d’eau potable sont irrécupérables, et irremplaçables. En revanche, l’ABHT a mené une expérience auprès de 17 familles, pendant 6 mois ayant adopté les bonnes pratiques de la consommation (éco-gestes), 6 d’entre elles ont pu économiser jusqu’à 47% et 11 familles ont pu économiser 20 % de leur consommation en eau potable. L’ensemble de ces éco-gestes ; désormais indispensables, voire urgents, représentent le sujet principal de la campagne de sensibilisation menée par l’ABHT. Mais aussi, la présentation de l’écosystème d’approvisionnement, ainsi que la mobilisation du comité de vigilance de la préfecture de Marrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous