#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Critiquant les élections dans le Donbass : L’Azerbaïdjan remis à sa place par la Russie

La porte-parole de la diplomatie russe a annoncé la transmission à Bakou d'une note diplomatique, le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères ayant qualifié de « fausses élections » les récents scrutins dans les nouvelles régions russes.
Critiquant les élections dans le Donbass : L’Azerbaïdjan remis à sa place par la Russie

« Ce sont des jugements inacceptables et ils ne correspondent pas aux relations existant entre nos deux pays alliés », a déclaré mercredi Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, lors de son point presse adressé depuis le Forum économique de Vladivostok.  La diplomate réagissait au communiqué émis le 9 septembre par le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères dit « sur les fausses « élections » dans certains territoires ukrainiens ». Rappelant que « l’Azerbaïdjan et l’Ukraine reconnaissent et soutiennent mutuellement leur souveraineté et leur intégrité territoriale », le document indique en substance que toute élection en Ukraine ne saurait être « légitime » que si elle se conforme « à la Constitution et à la loi de ce pays ». Or, poursuit le communiqué, « les récentes « élections » dans les territoires reconnus internationalement comme faisant partie de l’Ukraine n’observent pas ce critère ». Par conséquent, « elles ne sauraient en aucun cas avoir un quelconque effet légal », conclut la diplomatie azerbaïdjanaise.

Une note diplomatique a été adressée à l’Azerbaïdjan, a fait savoir M. Zakharova. « Nous considérons que Bakou doit respecter notre souveraineté territoriale avec tout autant de respect que nos partenaires en attendent de nous lorsqu’il est question de celle de l’Azerbaïdjan », ajoute la diplomate russe, « et je pense que l’histoire des nouvelles régions est bien connue de nos amis azerbaïdjanais », en référence à la reconnaissance récente par l’Arménie du Haut-Karabakh comme faisant partie de l’Azerbaïdjan.

Pour rappel, du 8 au 10 septembre, les quatre régions nouvellement rattachées à la Russie par le référendum du 30 septembre 2022 étaient pour la première fois appelées aux urnes dans le cadre de la Fédération russe. Il s’agit des régions de Kherson et Zaporojié, ainsi que des Républiques de Donetsk, Lougansk, qui avaient fait sécession avec Kiev en 2014, au lendemain du coup d’Etat de l’Euromaidan. Elles s’étaient, du reste, massivement prononcées en faveur du parti présidentiel Russie unie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous