Logo Perspectives med

Reprise théâtrale : « Majnün, le fou de Layla » en tournée

La tournée au Maroc de la pièce «Majnûn, le fou de Layla» d’Hassan El Jaï se fera en 4 dates à Casablanca, Agadir, Marrakech et Fès, du 18 au 27 mars.

Écrite et mise en scène par H. El Jaï, la pièce suit la légende tragique des amours contrariées de deux enfants du désert d’Arabie, Qays et Layla. «Lorsque le destin s’oppose à leur union, Qays, fou de douleur, se retire dans le désert parmi les bêtes sauvages, déclamant son amour à tous les vents…», indique un communiqué publié à l’occasion tout en soulignant que le surnom «Majnûn» (le fou) «symbolise la passion amoureuse qui ne s’accomplit que dans l’anéantissement».
H. El Jaï est accompagné pour cette pièce par sa troupe composée de Meriem Bouhaji, Ghita Bouzoubaa, Hassan El Jaï, Habiba Iraqi Houssaïni, Meryem Lahrichi, Noura Marsse et Rim Raoudi.
Les représentations se tiendront à Casablanca le vendredi 18 mars à 20h au Complexe Culturel d’Anfa ; à Agadir le dimanche 20 mars à 18h à l’Hôtel Allegro ; à Marrakech le jeudi 24 mars à 20h30 au Théâtre La Scène du Meydene et à Fès le dimanche 27 mars à 18h à l’Hôtel Barceló.
H. El Jaï a suivi une formation au Lee Strasberg Theatre and Film Institute de New York, puis au Cours Florent à Paris avant de s’installer au Maroc pour mettre en scène, jouer, donner des cours d’art dramatique et intervenir en tant que coach en prise de parole en public.
Après avoir interprété sur scène des classiques comme Le Petit Prince, Othello, ou des œuvres de Jalâl-Dîn Rûmi, l’artiste a adapté «Soufi, mon Amour» en deux langues, qui est rapidement devenu son plus grand succès. Avec cette pièce, il a pu parcourir la Belgique, la France, le Maroc, la Suisse et les États-Unis à travers des centaines de représentations, notamment en anglais dans les Universités Columbia, Princeton et Yale.

Recommandé pour vous