#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Média : H&S Invest Holding prend le contrôle de WB Africa Group

H&S Invest Holding a annoncé, lundi, la prise de contrôle de Wb Africa Group, société de droit libanais, en devenant actionnaire majoritaire à hauteur de 52% du groupe de Communication, Media et Presse qui opère dans plusieurs pays d’Afrique.

Le gestionnaire de fonds d’investissement dédiés aux continents africain et européen, Amethis, demeure actionnaire à 28% de WB Africa, indique H&S Invest Holding dans un communiqué, faisant savoir que Adil Besri a été nommé PDG de la société.

 “Notre montée dans le capital de WB Africa Group nous permet de consolider les résultats financiers du groupe mais aussi de créer des synergies dans la chaîne de valeur marketing, media et digitale au-delà de notre expertise en tant qu’industriels et distributeurs de grandes marques de produits de grande consommation”, a déclaré Moncef Belkhayat PDG de H&S Invest holding, cité dans le communiqué. “Nous allons également continuer à consolider notre partenariat avec Starcom, Zénith et Spark du groupe Publicis Media ainsi que notre association avec le fond d’investissement Amethis qui détient 28% du Groupe”, a ajouté M. Belkhayat.

De son côté Bassel Mneinmeh, PDG de la société cédante MMindz, s’est dit” heureux de réaliser cette cession de la totalité de nos actions de Wb Africa Group à H&S Invest Holding. Nous resterons en étroite collaboration avec l’ensemble du top management du groupe tout en assurant un accompagnement de transition managériale jusqu’à fin 2022″.

Crée en 2016, WB Africa Group détient 11 filiales partenaires de plusieurs clients de renom dans le domaine de la création publicitaire et achat d’espace média régionale, notamment Maroc Telecom, Procter & Gamble, Samsung, Mondelez, Nestlé, Bel, GSK, FCA, Brasseries du Maroc, Société Générale et TGCC. H&S Invest Holding a été accompagné par le cabinet Hilmi Law Firm et la partie cédante MMindz a été accompagnée par le cabinet Rayan Kouatly, fait savoir le communiqué, notant que quelques conditions suspensives mineures devront être levées avant le 31 mai prochain pour la finalisation de la transaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous