#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

La Colombie en ébullition : G. Petro dans le pétrin

Des Colombiens se sont mobilisés mercredi 16 août dans des manifestations à travers le pays contre Gustavo Petro, répondant à l'appel national de l’opposition. Des défilés ont eu lieu dans treize villes pour exprimer leur mécontentement, après le scandale de blanchiment d’argent visant le fils aîné du président, sur fond d'insécurité dans le pays.
La Colombie en ébullition : G. Petro dans le pétrin

La capitale Bogota, mais aussi à Medellin, Cali, Pereira, Ibagué et bien d’autres : toutes ces villes ont organisé leur défilé sur fond de grogne politique.  

Depuis déjà plusieurs mois, les réactions de l’opposition se multiplient, la plupart du temps pour protester contre la série de réformes du gouvernement de gauche, et donc du président G. Petro.

Mais cette fois-ci, il y a aussi des reproches concernant des scandales politiques comme celui impliquant le fils ainé du président. Il est quastion de blanchiment d’argent, d’enrichissement illicite et, selon les accusations, une partie de l’argent aurait pu servir à financer la campagne de G. Petro en 2022.

Les vidéos et photos envahissent les réseaux sociaux, mais le succès de ces manifestations de l’opposition était moins évident sur la côte caribéenne par exemple, où le défilé n’a pas eu lieu à Santa Marta. Pourtant, d’autres manifestations s’y sont déroulées au cours des derniers mois. Dans la ville voisine, Barranquilla, la mobilisation était prévue pour être un simple « sit-in ». Normal pour cette région : la côte caribéenne a majoritairement voté pour G. Petro l’an dernier.

Jusqu’ici, le président appelait ses partisans à une contre-manifestation la veille ou le lendemain de chaque manifestation de l’opposition. Cette fois-ci, aucun appel n’a été lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous