Logo Perspectives med

Guerre au Yémen : Lorsque Sanaa réussit le tournant de la dissuasion

Le général Yehya Sarii, porte-parole des forces armées yéménites, a déclaré que le Yémen a atteint un niveau de capacité militaire qui lui permet de répondre à l’agression de l’ennemi avec une puissance de feu remarquable.
Lorsque Sanaa réussit le tournant de la dissuasion

« Auparavant, l’ennemi bombardait Sanaa et d’autres provinces mais aujourd’hui, nous sommes en mesure de riposter à toute frappe avec des dizaines de missiles et de drones », a-t-il assuré dimanche 4 décembre au micro de la chaîne de d’information yéménite AlMasirah. « Nos forces armées ont pu imposer une équation sur l’échelle de la dissuasion et de la terreur avec l’ennemi », a-t-il ajouté.

Le général Sarii a souligné que la récente équation de dissuasion imposée par les forces armées dans le cadre de leurs missions de protection de la richesse souveraine du pétrole et du gaz a prouvé son efficacité. « La dissuasion et la mission de surveillance des forces armées yéménites ont prouvé leur efficacité dans la protection des richesses du pays », s’est-il félicité.

Le général a considéré les efforts des forces armées pour affronter l’ennemi comme une « lutte sainte », rendant hommage aux martyrs qui ont aidé à renforcer la sécurité et la stabilité dont jouit le Yémen aujourd’hui. « Le peuple yéménite est fier du courage et du sacrifice dont ont fait preuve les martyrs », a-t-il conclu.

Appuyés par des soutiens logistiques et militaires des Etats-Unis et d’un certain nombre de pays occidentaux, et en collaboration de ses alliés arabes, l’Arabie saoudite a lancé une guerre dévastatrice contre le Yémen en mars 2015. L’objectif étant de réinstaller au pouvoir l’ancien régime yéménite affilié à Riyad et à Washington et d’en finir avec le mouvement de la Résistance Ansarullah qui gère actuellement les affaires de l’État en l’absence d’un gouvernement fonctionnel au Yémen.

Malgré le massacre de centaines de milliers de Yéménites, la coalition dirigée par l’Arabie saoudite n’a atteint aucun de ses objectifs. Cette guerre d’usure a engendré, selon l’ONU, la pire crise humanitaire au monde.

Recommandé pour vous