Logo Perspectives med

CGEM : Présentation des opportunités d’investissement aux entreprises chinoises

Une rencontre économique visant à présenter aux opérateurs économiques chinois les opportunités de commerce et d’investissement au Maroc, et dans la région de Casablanca-Settat en particulier, a été organisée, vendredi dernier en mode hybride, à l’initiative de Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en partenariat avec le Conseil de la Promotion du Commerce Extérieur de Chine (CCPIT).
Présentation des opportunités d’investissement aux entreprises chinoises

Cette rencontre, qui a connu la participation de plus de 200 sociétés chinoises, avait également pour objectif de créer des synergies et partenariats concrets entre les entreprises des deux pays, ainsi que d’encourager les sociétés chinoises à s’établir dans cette région qui présente plusieurs opportunités aux investisseurs, notamment à la veille de la mise en œuvre de la nouvelle Charte de l’Investissement, indique un communiqué du Patronat.

A cette occasion, Aziz Mekouar, ambassadeur du Maroc en Chine, a souligné que “malgré la crise sanitaire internationale, la coopération Maroc-Chine et les échanges commerciaux ont connu un essor significatif”. La Chine demeure le troisième partenaire commercial du Maroc depuis 2016 jusqu’à 2021, a-t-il rappelé, faisant savoir que « ces échanges, qui ont connu une croissance de 50%, passant de 4 à 6 milliards de dollars, témoignent de la force et de la pérennité de cette relation qui s’est dotée d’un cadre de coopération et de mécanismes de suivi inédits”.

Pour sa part, Li Changlin, ambassadeur de Chine au Maroc, a indiqué que le Maroc est un pays stable sur le point de vue politique et économique, qui reste ouvert sur l’Afrique, ajoutant que de plus, le climat des affaires est favorable à l’investissement notamment dans les secteurs de l’énergie, des mines, de l’hydrogène et de la santé.

Mehdi Laraki, président du Conseil d’affaires Maroc-Chine, a relevé , de son côté, que “l’organisation de ce forum est la preuve concrète du fort engagement et des excellentes relations bilatérales entre le Maroc et la Chine”, notant que “le Maroc peut servir de porte d’entrée pour l’Afrique pour les entreprises chinoises, où nos banques, assurances, entreprises de BTP sont très bien implantés”. Des B to B (Business to Business) sont prévus à l’issue de cette rencontre pour assurer le suivi et l’accompagnement de ces sociétés jusqu’à la conclusion de partenariats, a-t-il soutenu, annonçant que Casablanca est la seconde étape, après Souss-Massa, d’une tournée qui s’étalera sur l’ensemble des régions du Maroc pour faire connaître aux entreprises chinoises, les différentes opportunités d’investissement au Royaume.

Ont pris part à ce Forum, les représentants du Centre Régional d’Investissement Casablanca-Settat, Attijariwafa Bank, Bank of Africa, Bank of China, China Railway Construction Corporation (CRCC), China Communications Construction Company (CCCC).

Recommandé pour vous