Logo Perspectives med

Bourse de Casablanca : Meknès nouvelle étape des rencontres de la campagne nationale de proximité

Dans la continuité de la campagne nationale de proximité, portant sur le financement via le marché boursier, la Bourse de Casablanca a organisé le mardi 20 décembre, une rencontre avec une vingtaine d’entreprises, toutes opérant dans la ville de Meknès.
Meknès nouvelle étape des rencontres de la campagne nationale de proximité

Cette rencontre tenue à Meknès, a connu la participation de différentes parties prenantes de l’écosystème de la ville. Ces dernières, ont réussi, à travers leurs interventions respectives à mettre la lumière sur les possibilités de financement qu’offre le marché boursier, notamment aux PME à travers le marché alternatif, accessible à partir de 5 millions de dirhams.

 « Cette rencontre nous a rapproché davantage des entreprises de Meknès, qui ont pu saisir à travers le panel que le marché boursier est accessible à toutes les entreprises souhaitant se développer et que l’introduction en bourse reste la solution idéale pour le financement de la croissance et l’institutionnalisation des entreprises, peu importe leur taille », a déclaré, lors de l’événement Tarik Senhaji, Directeur Général de la Bourse de Casablanca. En effet, en plus de T. Senhaji, le panel a été constitué de Omar Tajmouati, Jamal Tazi et Karim Bennouna respectivement Président, Vice-Président et Secrétaire Général de la CGEM Fès – Meknès ; de  Yassine Tazi, Directeur Général du Centre Régional d’Investissement (CRI) de la Région Fès- Meknès ; Nasser Seddiqi, Directeur des Opérations Financières et des Marchés de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) ; Hicham Slimani, Vice-Président de la Chambre de Commerce, d’industrie et de Services de la région (CCIS), ainsi qu’Ilham Aramja, représentant le Centre régional Fès- Meknès et Oriental de l’Ordre des Experts Comptables (OEC).

Par la suite, la parole a été donnée aux dirigeants des entreprises de la ville, qui ont manifesté leur intérêt lors d’un débat riche et intéressant.  Il est à noter que la ville de Meknès constitue un potentiel intéressant en termes de secteurs économiques porteurs représentés (agriculture, industries, offshoring et tourisme). Par ailleurs, la région de Fès-Meknès, contribue à hauteur 8,3% dans le PIB national et dispose de nombreux atouts économiques, notamment un environnement des affaires favorable et différentes plateformes pour accueillir les investissements productifs (zones industrielles, zones d’activités économiques, zones logistiques et de services, …).

D’ailleurs, en 2021, la région comptait près de 5 900 entreprises.  Ainsi et avec cette étape, la Bourse de Casablanca boucle les rencontres régionales de l’année 2022 et prévoie de continuer le déploiement de sa campagne de proximité en 2023 dans d’autres régions du Maroc.

Recommandé pour vous