#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Contre le coup de force d’A. Al-Burhan : Des milliers de Soudanais dans la rue

Le putsch opéré lundi dernier au Soudan n’en finit pas de faire des vagues. Les opposants au coup d'Etat militaire organisent une démonstration de force contre le général Abdel Fattah al-Burhan. Ils sont bien décidés à remettre en route la transition démocratique, malgré cinq jours de répression meurtrière, le bilan étant d’au moins dix morts et des dizaines de blessés.

Les opposant au coup d’état militaire ont promis pour samedi de mobiliser un million de manifestants. Depuis la fin de la matinée, les manifestants se rassemblent dans chaque quartier et convergent sur les grands axes au sud de l’aéroport. À l’intersection de deux grandes rues à Khartoum, les manifestants étaient fort nombreux, avec des des dizaines de milliers de personnes qui battent le pavé.
Sur l’avenue de l’aéroport, des barbelés ont été érigés par les militaires pour empêcher les manifestants de marcher. Les ponts reliant Khartoum aux ville voisines de Omdurman et Bahri ont également été bloqués par des véhicules militaires. N’empêche, les cortèges ont réussi quand même à passer outre l’interdiction. C’est l’ambiance est calme, nul ne sait comment réagira l’armée qui, dans certains endroits, bénéficie du soutien d’unités montés sur des pick-up armés de mitrailleuses.
Ainsi, en dépit de la coupure des télécommunications, les Soudanais sont mobilisés en masse contre ce coup d’État. A l’extérieur, tous les yeux sont braqués sur la rue soudanaise, pour voir si l’armée va réprimer le mouvement. La journée de samedi va être déterminante pour la suite des événements. Surtout qu’à l’ONU, Antonio Guetteres n’a pas mâché ses mots à l’endroit des putschistes qu’il dénonce fermement. En appelant à la restitution du pouvoir aux civils…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous