oncf

Résaux sociaux

La Chambre des représentants a résonné en ce début de semaine au son des dérapages sur les réseaux sociaux. A la séance hebdomadaire des questions orales, les « dangers menaçant l’identité et les valeurs marocaines et surtout les jeunes » de ces messages postés sur les réseaux sociaux ont ainsi été mis en évidence pour exiger de l’Exécutif une action urgente.

Lire plus

Après le communiqué de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) concernant le joueur Zakaria Aboukhlal, Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, dénonce dans sa sortie le harcèlement en ligne, les propos insultants ou moqueurs sur internet.

L’homme le plus riche au monde s’est offert le réseau social pour la somme de 44 milliards de dollars. «J’espère que même mes pires détracteurs resteront sur Twitter, car c’est ce que signifie la liberté d’expression», a fait valoir Elon Musk. L’administration US craint que cette transaction ne serve de marchepieds pour relancer la carrière politique de Donald Trump qui a assuré avoir fait son deuil du réseau…

L’ONU est montée au créneau après que l’entreprise Meta a annoncé qu’elle autoriserait sur certaines de ses plateformes les appels à la violence contre les «Russes» lorsque le contexte de ces messages ferait mention de l’«invasion» de l’Ukraine.

Facebook a annoncé vouloir se passer de la reconnaissance faciale active qui permet d’identifier les personnes sur le contenu publié. L’entreprise entend toutefois conserver le logiciel qui alimente le système, «un algorithme avancé appelé DeepFace».

Devant une commission sénatoriale aux États-Unis, Frances Haugen présentée par certains comme une«lanceuse d’alerte» a accusé Facebook d’être à l’origine de plusieurs dérives. Elle a de facto appelé à une meilleure régulation du réseau social.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.