oncf

Asie Occidentale

Plusieurs villes marocaines ont été mobilisées, samedi 13 juillet, pour dénoncer le nouveau massacre perpétré par l’armée sioniste dans le camp de déplacés d’Al-Mawasi, à l’ouest de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. Le barrage de bombes larguées par les chasseurs-bombardiers israéliens sur le dit camp a fait au moins 400 victimes, dont une centaine de martyrs.

Point de trêve dans la bande de Gaza. L’armée sioniste vient de signer par le sang l’abandon des négociations en cours à Doha en bombardant sauvagement le camp de déplacés d’Al-Mawasi, dans le sud de la bande de Gaza, déclaré pourtant « sûr », laissant sous les décombres au moins 90 Palestiniens avaient été tués, et près de 300 autres blessés. De haut responsable égyptiens signalent le gel des négociations jusqu’à ce que le gouvernement de Benyamin Netanyahu, criminel de guerre, fasse preuve de sérieux. Si Joe Biden assure qu’il ne fournirait pas de bombes de 2 000 livres à son protégé israélien, il y a déjà envoyé 14 000 bombes, rapportent des médias US.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.