oncf

Iran

Charles Q. Brown, général de l’armée de l’air US et président du Comité des chefs d’état-major interarmées américain, a déclaré que l’Iran ne laisserait pas le Hezbollah seul dans un conflit face à Israël. Le haut gradé américain a également évoqué les risques d’un embrasement régional. Déclaration qui donne du crédit aux informations ayant circulé sur les intentions exprimées par l’Iran aux USA, via des canaux diplomatiques, d’entrer en guerre contre Israël si jamais le Liban était attaqué.

Javad Owji, ministre iranien du Pétrole, a déclaré lors d’une session plénière au Parlement iranien, qu’aucune administration américaine ne pouvait freiner les exportations pétrolières de la République islamique d’Iran. Il a assuré que les ventes de pétrole avaient bondi au cours des trois dernières années malgré les sanctions US.

Six candidats ont été retenus par le Conseil des Gardiens de la Constitution sur les 80 candidats inscrits pour le scrutin du 28 juin afin de remplacer le président conservateur Ebrahim Raïssi, décédé dans un accident d’hélicoptère le 19 mai.

L’Iran a menacé de répondre en cas d’adoption par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’une récente résolution soumise par Londres, Paris et Berlin condamnant l’escalade nucléaire de Téhéran, en dépit des réticences américaines, a rapporté mardi l’agence de presse iranienne Fars.

L’AIEA, qui espérait débloquer le dossier nucléaire iranien après le récent voyage en Iran de son chef, va devoir patienter, la mort du président Ebrahim Raïssi ayant mis en suspens les discussions, selon un rapport de l’instance onusienne.

Des chefs des mouvements de « l’axe de la résistance » ont débattu de la guerre israélienne contre Gaza au cours d’une réunion tenue mercredi 22 mai, à Téhéran, en marge des funérailles du président iranien, Ebrahim Raïssi, ont annoncé jeudi des médias officiels. Objectif, intensifier les opérations de soutien à la résistance palestinienne.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.