#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Trêve fragile reconduite à Gaza et échange des prisonniers : Tel-Aviv multiplie les arrestations en Cisjordanie

Un quatrième groupe d'otages israéliens a été libéré lundi 27 novembre au soir, grâce à l'accord qui devait expirer ce 28 novembre au matin mais sera prolongé de deux jours, selon le Hamas et le Qatar.
Trêve fragile reconduite à Gaza et échange des prisonniers : Tel-Aviv multiplie les arrestations en Cisjordanie

Dans un communiqué citant des informations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), l’armée israélienne a annoncé l’arrivée en Israël de 11 otages enlevés le 7 octobre lors de l’attaque du Hamas. Quelques heures plus tard, dans la nuit du 27 au 28 novembre, l’Autorité pénitentiaire israélienne a annoncé avoir libéré 33 prisonniers palestiniens.

Doha, un des médiateurs de l’accord de trêve avec les Etats-Unis et l’Egypte, a annoncé que des Français, des Allemands et des Argentins figuraient parmi le groupe d’otages israéliens, qui ne comprend que des binationaux. Une liste a été diffusée par le forum des familles d’otages mais n’a pas été formellement confirmée par les autorités israéliennes. Le kibboutz dont ils sont originaires a néanmoins donné une liste de noms similaires.

Tous ont été capturés dans le kibboutz Nir Oz lors de l’attaque du Hamas, la plus violente de l’histoire d’Israël. Dans cette communauté, plus de 70 personnes ont été enlevées le 7 octobre et une trentaine d’autres assassinées. Des médias israéliens signalent que la scène de la remise des prisonniers israéliens dans le nord de Gaza a soulevé des questions sur les prétentions israéliennes sur le contrôle du nord de la bande de Gaza. Ajoutant que « la scène de remise par le Hamas des prisonniers israéliens dans le nord de Gaza a arraché les yeux d’ Israël ». le porte-parole du gouvernement ennemi a indiqué que 184 prisonniers israéliens sont toujours détenus par le Hamas à Gaza.

Le Qatar a annoncé plus tôt dans la journée une extension de la trêve entre Israël et le Hamas. Censée expirer ce 28 novembre au matin, elle sera prolongée jusqu’au 30 novembre à 7h du matin. Le 24 novembre, Israël et le Hamas se sont engagés à libérer chaque jour une dizaine de femmes et d’enfants otages en échange de trois fois plus de détenus palestiniens, femmes et jeunes de moins de 19 ans. Pour sa part, l’Iran veut pérenniser la trêve pour « stopper les crimes israéliens », a rapporté l’AFP. Le Centre international pour la justice pour les Palestiniens a révélé avoir collecté des preuves qu’Israël a commis un génocide à Gaza.

A signaler que le club du Prisonnier palestinien a indiqué que les forces sionistes ont arrêté 260 Palestiniens en Cisjordanie occupée durant les 4 jours de trêve ce qui porte le nombre des détenus  depuis le 7 octobre à pas moins de 3260 palestiniens.
A Gaza où des chars israéliens ont tiré en direction des Palestiniens désarmés qui cherchaient à revoir leurs biens et/ou leur proche dans le la zone nord rend la trêve fragile. Ceci est d’autant plus vrai que même le survol de la bande par les avions israéliens a été constaté. La veille, des sources palestiniennes avaient indiqué que les forces d’occupation ouvrent le feu sur les maisons des Palestiniens à l’est d’Al-Maghazi.

En attendant une normalisation de la situation, le maire de Gaza a assuré que la priorité est de fournir l’eau aux foyers. A ses yeux,  plus de 700 000 citoyens de la ville de Gaza et de son nord ont urgemment besoin d’eau, de nourriture et de carburant.

Pour sa part, le porte-parole de la Défense civile de Gaza a signalé que des centaines de corps sont toujours retrouvés à proximité des hôpitaux d’Al-Quds et d’Al-Rantisi. « Nous avons besoin que des équipes arabes de la défense civile viennent avec leur équipement pour nous aider », a-t-il ajouté.

Quant au directeur général du ministère de la Santé à Gaza, le retour du personnel médical doit être assuré, avec une protection internationale, dans les hôpitaux du nord de Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous