#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Sanctions anti-russes : Le signe d’un déclin américain, assure Global Times

Le journal chinois Global Times a estimé que la décision américaine de geler les avoirs de l’Etat russe et des hommes d’affaires russes a conduit au déclin de leur influence sur le marché financier mondial.

Rappelant que les sanctions américaines unilatérales ont gelé des dizaines de milliards de dollars d’actifs détenus par des hommes d’affaires russes et leur gouvernement, le journal a ajouté que « ces actions sont le résultat des intérêts politiques égoïstes de Washington, qui ont sapé la confiance des pays étrangers qui ont des actifs aux États-Unis à Washington ». Les avoirs gelés depuis le lancement de l’opération russe en Ukraine sont estimés à quelque 300 milliards de dollars.

« La crédibilité des États-Unis sur les marchés financiers mondiaux a diminué en raison de la décision de geler les avoirs russes », a fait remarquer le Global Times qui ajoute que « si les États-Unis violent leur position sur l’utilisation des sanctions comme outil géopolitique contre leurs adversaires, cela signifiera la condamnation à mort de leur domination financière ».

Dimanche, l’Autriche a gelé des avoirs russes de l’ordre de 254 millions d’euros distribués sur 97 comptes alors que l’Allemagne et le Canada ont déclaré vouloir utiliser les avoirs russes dont ils disposent pour reconstruire l’Ukraine.
Aux Etats-Unis, la Maison Blanche a indiqué vouloir présenter un projet devant le congrès américain afin d’accorder les avoirs russes confisqués à l’Ukraine «pour compenser ses pertes ». Et selon Josep Borel, responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, cette dernière devrait envisager de « confisquer les fonds russes gelés ».

La semaine passée, certains médias ont rapporté que Pékin aurait demandé aux élites du Parti communiste de se débarrasser de leurs avoirs à l’étranger afin d’éviter toute vulnérabilité aux sanctions de type russes.

Recommandé pour vous