#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

L’Azawad se renforce au Mali : Un front uni scellé à Kidal

Le Mouvement National pour la libération de l’Azawad (MNLA), le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) et le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), trois mouvements armés qui composent la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) ont fusionné mercredi à Kidal, ville malienne du nord-est qu’ils contrôlent militairement depuis 2013. La cérémonie s’est déroulée devant une foule nombreuse.
L’Azawad se renforce au Mali

C’est dans le stade de la ville de Kidal que la cérémonie consacrant la fusion des trois groupes armés s’est déroulée. Politiquement et militairement, ils composent désormais une seule entité. Pour Mohamed ELmaouloud Ramadane, membre du directoire de la Coordination des Mouvements de l’Azawad, « une étape importante vient d’être franchie ».

« C’est une étape très importante qu’on vient de franchir, parce que la population du Mouvement demandait depuis longtemps. Donc, c’est une chose faite aujourd’hui. C’est une nouvelle donne. C’est un nouvel élan. Si on parle d’une seule et même voix, nous avons un seul leadership, ça va beaucoup booster tout ce que nous avons comme objectif », explique-t-il.

Concrètement, la nouvelle direction des ex-rebelles du Nord devrait avoir plus de poids face au gouvernement malien. Et sur le terrain, les actions militaires devraient être mieux coordonnées. Les membres de la nouvelle alliance ont suspendu il y a quelques mois leur participation aux instances de décision de l’accord de paix d’Alger, accusant l’État malien de faire dos à l’accord.

La CMA nouvelle version envisage déjà, avec d’autres groupes armés impliqués dans le processus de paix, de lancer une vaste opération de sécurisation des populations du septentrion malien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous