oncf

Développement humain

La Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains (CNCLT) a pris connaissance du rapport annuel du département d’État US sur la traite des êtres humains pour l’année 2024. Celui-ci a salué les efforts croissants du Maroc dans la lutte contre ce crime en comparaison avec le précédent rapport, ce qui a permis au royaume de maintenir son classement dans la catégorie 2.

Une fois de plus, l’opposition s’est retirée, lundi 8 juillet, de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Cette fois-ci, c’est en signe de protestation contre le refus du gouvernement d’interagir positivement avec leurs questions relatives à la crise dans les facultés de médecine et de pharamacie. La grève paralyse les campus depuis 200 jours !

Les résultats de la session normale de l’examen du baccalauréat 2024 communiqués par la tutelle mercredi 26 juin ont fait pas moins de 245.881heureux parmi les candidats scolarisés de l’enseignement public et privé. Le taux de réussite de cette année est de 67,8%. Un pourcentage en augmentation de 8 points par rapport à 2023 ( 59,8%).

Le verdict du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA 2022), supervisé par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est tombé comme un couperet. Il assure que le niveau de pensée créative des élèves marocains connaît une baisse préoccupante. Cette même étude avait déjà indiqué à la fin de l’année dernière que les élèves des écoles publiques marocaines se situaient en dessous de la moyenne des pays membres de l’organisation en mathématiques, lecture et sciences. Chakib Benmoussa, mais pas que lui, n’a pas de quoi se frotter les mains d’aise !

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, a révélé que le nombre de nouveaux inscrits dans les filières de l’éducation a été multiplié par cinq en deux ans, indiquant que le ministère privilégie de plus en plus cette voie pour le recrutement des enseignants. Autant dire que le secteur est devenu, comme par miracle, « sexy ». Un attrait qui soulève bien des interrogations à l’heure où la famille de l’enseignement peine à sortir d’un dialogue social qui a laissé sur le carreau nombre de syndicalistes.

Alors que Mustapha Baitas, porte-parole de l’Exécutif, s’enorgueillit des « écoles pionnières », la Fédération nationale de l’enseignement (FNE) bat le rappel en dénonçant les « sanctions punitives » infligées aux enseignants suspendus. Et appelle à la mise en œuvre rapide des accords des 10 et 26 décembre, ainsi que la réintégration inconditionnelle des enseignants suspendus avant la fin de l’année scolaire.

Plus de 493 000 candidats passeront l’examen national du Baccalauréat au titre de l’actuelle année scolaire, a indiqué, lundi à la Chambre des représentants, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports. Les scolarisés parmi eux sont au nombre de 373 087, dont 87% dans le public. Les filles représentent 54%, selon le ministre qui répondait à des questions orales.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.