oncf

Somalie

Six ressortissants marocains ont été relâchés par décision du tribunal militaire du Puntland (Somalie), en vue de leur retour au pays d’origine, après leur condamnation à mort pour des faits de terrorisme au sein du groupe Daech. Ils sont désormais remis à l’Administration des affaires constitutionnelles relevant du ministère somalien de la Justice, afin de faciliter leur transfert au Maroc.

Lire plus

Les autorités somaliennes défendront leur territoire par « tous les moyens légaux » et ont rappelé leur ambassadeur en Éthiopie, mardi, au lendemain de l’annonce d’un accord entre le Somaliland et Addis-Abeba permettant un accès éthiopien à la mer rouge via un port situé sur le territoire de cette région séparatiste de Somalie. Une décision qui risque de mettre le feu aux poudres au regard des liens israélo-éthiopiens.

En Somalie, un attentat-suicide meurtrier a frappé, dans la matinée de lundi, un quartier sécurisé de la capitale somalienne, Mogadiscio. Une bombe a explosé au milieu des recrues d’une académie militaire, tuant au moins une vingtaine d’entre eux, selon un bilan provisoire dressé par les médias somaliens.

En Somalie, les attaques des shebabs se multiplient depuis quelques semaines, y compris sur le territoire voisin du Kenya. En raison de ce regain de violences, les autorités kényanes ont d’ailleurs repoussé l’ouverture annoncée de leur frontière commune, notamment après le début du retrait de la force internationale Atmis de l’Union africaine, samedi dernier 1er juillet.

Kenya, Djibouti, Éthiopie : les chefs d’État et de gouvernement des pays engagés dans la lutte contre les djihadistes somaliens shebabs se sont retrouvés mercredi 1er février à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, pour un sommet historique extraordinaire. À l’issue de la réunion, un communiqué final a notamment annoncé le lancement d’une campagne militaire conjointe.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.