#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Washington sanctionne Téhéran : L’industrie des drones ciblée

Previous slide
Next slide
Le département du Trésor US a annoncé de nouvelles sanctions contre l’Iran. Les 7 individus et l’entité ciblés par ces mesures coercitives s’activent l’industrie iranienne des drones.
L’industrie des drones ciblée

« Aujourd’hui, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers du département du Trésor américain a désigné 6 cadres et membres du conseil d’administration de l’Iranian Quds Aerospace Industries, sanctionnée par les États-Unis, une importante société des industries de défense en Iran responsable de la conception et la production de drones », a annoncé un communiqué du Trésor américain. Soulignant que « l’Iran a fourni ces drones à la Russie pour qu’elle les utilise dans sa guerre contre l’Ukraine », la même source ajoute que « le Bureau de contrôle des avoirs étrangers a visé le directeur de l’Organisation iranienne des industries aérospatiales, principal responsable de la supervision des programmes iraniens de production missiles balistiques. »

Le mois dernier, le même département américain a annoncé l’imposition de nouvelles sanctions liées à l’Iran visant une entité et 5 individus, dont le procureur général iranien Mohammad Jaafar Montazeri.

En octobre dernier, les États-Unis ont annoncé qu’ils envisageaient d’imposer de nouvelles sanctions à l’Iran, en réponse aux allégations selon lesquelles il fournirait la Russie en drones utilisés dans le conflit en Ukraine. Allégations démenties à plusieurs reprises par Téhéran et Moscou. La diplomatie iranienne avait confirmé que « ces accusations étaient sans fondement », et faisaient « partie de la guerre de propagande américaine contre Téhéran ».

Sur ces entre-faits, un commandant militaire iranien a révélé que « 95 % des besoins des forces armées du pays sont actuellement produits localement, et que les 5 % restants ne sont pas produits localement ». Le général de brigade Saeed Shabanian, assistant aux affaires de coordination du ministre de la défense et du soutien des forces armées iraniennes, a confirmé que « l’Iran est devenu une puissance au niveau mondial dans le dans le domaine balistique et celui des drones ».

Le responsable a souligné « la capacité des scientifiques et des jeunes iraniens à produire divers types d’armes, notamment des navires de guerre, des sous-marins, des avions de combat, des chars et de l’artillerie ».

L’Iran a récemment testé ses capacités avec des expériences réussies, dont la plus importante était le test du missile Qaem 100 capable de transporter des satellites, fabriqué par des scientifiques et experts de la Force aérospatiale.

Hossein Delirian, porte-parole de l’Organisation spatiale iranienne, a révélé que le projet « martyr Soleimani » comprend le placement d’un grand nombre de satellites iraniens en orbite terrestre, qui reçoivent des ordres et des signaux dans le domaine des télécommunications et d’internet. « Grâce à ce processus, nous pouvons collecter et envoyer des données de toutes les régions du pays à grande vitesse. Et dans les cas où il y aura des catastrophes naturelles, cette technique permettra de résoudre les problèmes des citoyens même dans les régions les plus éloignées du pays », a-t-il spécifié.

Recommandé pour vous