#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

L’ONU à l’épreuve du dossier saharien : Rien de nouveau à communiquer, selon F. Haq

La communication de l’ONU sur ses efforts dans le dossier saharien se font à minima. Cela a été vérifié, une fois de plus, mercredi, lorsqu’il s’est agi d’éclairer les observateurs sur le projet de visites de Staffan de Mistura au Maroc et dans la région. Un « no comment » pour le moins incompréhensible à l’heure où l'instance exécutive des Nations unies devra adopter, fin d'octobre, une nouvelle résolution prorogeant le mandat de la MINURSO, probablement pour une année supplémentaire.
L’ONU à l’épreuve du dossier saharien : Rien de nouveau à communiquer, selon F. Haq

« L’envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara occidental est en contact avec les parties. Lorsque nous aurons des informations sur son prochain voyage dans la région à vous signaler, nous vous le ferons savoir », a souligné, lors d’un point de presse, Farhan Haq, porte-parole adjoint d’Antonio Guterres.

Devant l’insistance du journaliste pour savoir si l’émissaire des Nations unies s’est déjà rendu au Maroc, F. Haq a répété qu’il n’a pas d’informations à donner sur ce sujet. « Je n’ai rien de particulier sur cette visite à vous confirmer », a-t-il répondu.

Début octobre, le secrétaire général de l’ONU devra présenter aux membres du Conseil de sécurité un rapport sur la situation au Sahara, à la lumière des observations de son envoyé personnel. La dernière tournée de l’Italo-Suédois dans la région remonte à juillet et septembre 2022, d’abord au Maroc et ensuite en Algérie, Mauritanie et dans les camps de Tindouf. En décembre de la même année, il avait rencontré à Rome Ramtane Lamamra, ex-ministre algérien des Affaires étrangères. De son côté, A. Gueterres avait abordé le sujet avec le roi Mohammed VI, en novembre à Rabat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous