oncf

Sahara marocain

Julius Maada Bio, président de la Sierra Leone, en visite de travail en Algérie, s’est réuni, mercredi soir à Alger, avec Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier s’est félicité, dans une déclaration lue devant les médias, de la convergence de vues des deux pays sur la question du Sahara. Mais son hôte a produit à cette même occasion un autre son de cloche. Ce qui traduit l’aveuglement du système algérien qui ne voit que ce qui l’arrange.

Brahim Boughali, président de la Chambre des députés en Algérie, effectue une visite officielle en Iran, depuis dimanche et jusqu’au jeudi 24 août. A Téhéran, il a eu des entretiens avec Mohammad Bagher Ghalibaf, son homologue iranien. Rien de plus normal. Sauf que pour le dossier saharien, il y a eu un hic dans la communication officielle des deux pays.

Une délégation composée de cinq députés du Pérou effectue un déplacement au Sahara. Ses membres se sont rendus à Laâyoune où ils ont eu des entretiens avec les élus locaux et visité des installations économiques et sportives. Un séjour qui nourrit la polémique à Lima.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.