oncf

Diplomatie

Comme il fallait s’y attendre, la diplomatie sud-africaine persiste dans son appui au chimérique projet sécessionniste du Polisario. En gardant la main sur ce département régalien, le Congrès National Africain (ANC) fixe les grandes orientations de la diplomatie. Devant la Chambre des représentants, Ronald Lamola, nouveau ministre des Affaires étrangères, n’a pas dérogé à la règle en réaffirmant, jeudi 11 juillet, le soutien de son pays aux séparatistes.

A l’heure où l’occupant israélien multiplie les massacres dans la bande de Gaza, mais aussi en Cisjordanie, une délégation marocaine a osé se rendre en Israël pour y rencontrer nombre de responsables. Amir Yohanna, président de la Knesset ainsi que Meir Ben-Shabbat, à la tête de l’Institut Misgav pour la sécurité nationale et la stratégie sioniste, ancien conseiller israélien à la sécurité, attendait ladite délégation qui n’a aucun égard pour l’élan de solidarité qui s’exprime dans les villes marocaines avec le peuple palestinien martyrisé.

La capitale des Etats-Unis accueille, du 9 au 11 juillet, les travaux du 75e sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). L’Alliance militaire a invité des pays arabes et Israël à prendre part au conclave, a annoncé mardi Matthew Miller,  porte-parole du Département d’Etat US, lors d’un point de presse

Le come-back du Labour au pouvoir après une éclipse de 14 ans interpelle le Maroc. En effet, on est en droit de s’interroger, depuis Rabat, sur les perspectives des relations nouées entre les deux royaumes avec le succès de Keir Stramer qui bouté les Tories hors du périmètre du pouvoir en remportant 411 siège sur un total de 650 lors des législatives anticipées. Si Richie Sunak avait consolidé les liens maroco-britanniques, les travaillistes seraient-ils tentés de les détricoter ?

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.