#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Le Hezbollah met la base israélienne Meron hors service : Et cible le QG de la 91ème division à Branit

Le Hezbollah a mené mercredi 15 mai de nouvelles opérations singulières contre les cibles israéliennes à la frontière avec le sud-Liban. Des sites militaires stratégiques ont ainsi été ciblés.
Le Hezbollah met la base israélienne Meron hors service : Et cible le QG de la 91ème division à Branit

La Résistance islamique a affirmé dans un communiqué « qu’en soutien à notre fidèle peuple palestinien dans la bande de Gaza et à sa vaillante résistance, et dans le cadre de la réponse à l’assassinat perpétré par l’ennemi israélien contre le sud, les combattants de la Résistance islamique ont attaqué le quartier général de la 91e Division dans la caserne Branit avec des missiles qui ont atteint directement leur cible. Une partie de la caserne visée a été détruite ».

Le Hezbollah a également annoncé avoir attaqué, pour le même motif, « le quartier général de l’unité de contrôle aérien de la base de Meron avec des dizaines de roquettes Katioucha, des missiles lourds et des obus d’artillerie qui se sont abattus sur ses anciens et nouveaux équipements, dont certains ont été totalement désactivés ».

Le porte-parole de l’armée d’occupation israélienne a reconnu les dommages causés à Meron suite aux tirs de 60 missiles depuis le Liban. Les médias israéliens ont diffusé une vidéo dans laquelle on voit une fumée se dégageant du sommet du mont Meron, après son bombardement.  La radio de l’armée d’occupation israélienne a signalé que simultanément au bombardement de Meron, un énorme missile hautement explosif a été lancé sur Branit et un missile guidé contre Kiryat Chmona

Rappelons qu’un tir de drone israélien a visé, mardi soir, une voiture dans la ville de Tyr au sud du Liban. Une personne est tombée en martyre et deux autres ont été blessées. Le Hezbollah a affirmé tôt mercredi qu’un de ses combattants, Hussein Makki, 55 ans, « est mort en martyre sur la voie d’Al-Qods ». Rejoigant en cela Hussein Abbas Issa « Gharib », né en 1968 dans la ville de Mays al-Jabal au sud du Liban, tombé lui aussi sur la voie d’al-Qods.

La veille, le Hezbollah a visé avec des missiles trois cibles relevant d’un ballon d’espionnage israélien, de type « Skystar 330 », au-dessus de la colonie d’Admit, destiné à la surveillance et à l’espionnage du Liban.  Dans un communiqué, l’antenne médiatique de la Résistance islamique a expliqué que les cibles successivement ciblées par les moudjahidines étaient trois : la base de lancement de ballons, qui a été détruite et il s’en est suivi que le ballon s’en est échappé. Par la suite ont été visés les équipements de contrôle qui ont été complètement détruits, ainsi que l’équipe de gestion, dont les membres ont été tués ou blessés. Le communiqué a souligné que cette opération intervient « après un suivi continu du mouvement du ballon espion pendant que l’ennemi l’élevait au ciel, après avoir déterminé l’emplacement de sa gestion et de son contrôle ».

Les médias israéliens ont évoqué « un incident difficile qui est soumis à un black-out complet au nord ». L’armée d’occupation israélienne a reconnu qu’un ballon d’espionnage a été touché et s’est écrasé au Liban. Selon les correspondants sur place, le ballon est tombé dans les périphéries de la localité de Rmeish et a été récupéré par l’armée libanaise.

Concernant les agressions israéliennes contre le sud du Liban, l’artillerie a bombardé les périphéries de la localité Hamoul, et des raids aériens ont bombardé les deux localités Yaroun et Halta.

Recommandé pour vous