Logo Perspectives med

Le Hamas se rapproche de Damas : Ça s’agite dans les coulisses…

Les relations entre la Syrie et le Hamas vont être rétablies, ont déclaré à Reuters deux sources au sein du mouvement palestinien de résistance. Rien d’officiel n’a été annoncé depuis Damas qui soutient, et le réaffirme toujours, la résistance palestinienne.

Les relations avec Damas avaient été rompues il y a dix ans, en raison de la position prise par le Hamas en faveur des groupes de l’opposition syrienne, qui s’étaient insurgés contre le pouvoir syrien, avec le soutien des monarchies du Golfe et des puissances occidentales. Le mouvement palestinien avait des affinités idéologiques avec la Confrérie des Frères Musulmans, bête noire du pouvoir syrien.  En octobre 2012, les autorités syriennes ont fermé le bureau de Khaled Méchaal, chef de son bureau politique à Damas, qui était aussi le siège principal du mouvement. Quelques mois auparavant, K. Méchaal avait quitté la Syrie, au même titre que d’autres responsables palestiniens.

« Plusieurs réunions à haut niveau pour parvenir à cet objectif » de réconciliation, ont eu lieu entre les deux parties, a confié un responsable ayant requis l’anonymat à Reuters. « La Syrie soutient la cause palestinienne et le peuple palestinien. Le Hamas tient à la relation avec la Syrie et avec tous les pays arabes », a assuré à l’AFP un haut responsable du mouvement palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza, sous couvert d’anonymat

Le Hamas a annoncé, plus tôt dans la journée de mardi, l’arrivée d’Ismail Haniyeh, chef du mouvement, à Beyrouth, en visite officielle au cours de laquelle il rencontrera des dirigeants palestiniens et libanais. Il avait condamné, le 12 juin, la récente agression israélienne contre la Syrie, qui a visé l’aéroport international de Damas, soulignant que « l’ennemi israélien attaque la Syrie parce qu’il n’a pas joint le train de la normalisation ».

Selon des observateurs, plusieurs tentatives avaient eu lieu auparavant pour rétablir la relation entre le Hamas et Damas, mais cette dernière les rejetait. En janvier 2020, le secrétaire général du Hezbollah avait déclaré au micro de la télévision libanaise al-Mayadeen que les liens entre les deux parties devraient être restaurés, mais cela nécessitera quelque temps.

Recommandé pour vous