#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Entrepreneuriat féminin : Signature d’un partenariat pour la mise en place du programme “She Industriel”

Le ministère de l’industrie et du commerce et l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) ont signé, mardi à Rabat, une convention de partenariat relative à la mise place d’un programme pour le renforcement de l’entrepreneuriat féminin dans le secteur industriel national, intitulé “She Industriel”.
Entrepreneuriat féminin : Signature d’un partenariat pour la mise en place du programme “She Industriel”

Paraphée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et la présidente de l’AFEM, Leila Doukali, cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de l’autonomisation des femmes et de la promotion de l’emploi et du leadership féminins et s’aligne, en outre, avec les objectifs du nouveau modèle de développement qui ambitionne d’atteindre un taux d’activité des femmes de 45% en 2035.

Destiné à encourager les femmes à créer leurs propres entreprises dans les différents secteurs industriels en leur offrant un soutien complet et adapté pour concrétiser leurs projets d’investissement, ce programme s’articule autour de plusieurs formes d’accompagnement pour libérer le potentiel entrepreneurial féminin.

À cette occasion, R. Mezzour a mis l’accent sur l’importance de l’implication des femmes pour le développement socio-économique du Maroc, notant qu’avec plus de 43% des femmes travaillent dans le secteur industriel et 9% d’entre elles occupant des postes à responsabilité, cela demeure insuffisant. Le programme “She Industriel” vise à renforcer cette contribution en offrant un accompagnement sur mesure à plus de 2.200 femmes en moins de deux ans, favorisant ainsi leur inclusion active dans l’entrepreneuriat industriel, a relevé le ministre. Et d’ajouter qu’à terme, ce programme devrait accroître la présence des femmes à la tête d’entreprises marocaines, contribuant ainsi à la diversité et à la compétitivité de l’économie nationale.

De son côté, L. Doukali a indiqué que ce programme vise à promouvoir une économie durable et inclusive, en contournant les obstacles connus liés à l’entrepreneuriat féminin. La présidente a, en outre, présenté la nouvelle stratégie et la feuille de route 2024-2026 de l’AFEM, centrée sur la croissance, la création de valeur, le leadership, le développement régional, l’innovation et la valorisation des talents. En vertu de cette convention de partenariat, l’AFEM s’engage à faciliter l’accès au financement pour les femmes entrepreneures grâce à des programmes de mentorat financier et à renforcer leurs compétences entrepreneuriales à travers des formations ciblées. L’Association soutiendra également le réseautage et la coopération interentreprises via des rencontres d’affaires et des événements de promotion et développera un programme de certification spécifique. Le ministère de l’Industrie et du commerce s’engage, de son côté, à soutenir techniquement et financièrement le programme en accompagnant l’AFEM dans sa mise en œuvre, en fournissant son expertise, son soutien technique et ses ressources pour atteindre les objectifs fixés. Il contribuera aux processus de formation, d’encadrement et d’orientation du programme et accompagnera les femmes bénéficiaires pour accéder à la banque de projets industriels.

Recommandé pour vous