#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Crédit bancaire : Un encours à 1.081,7 Mrds DH à fin octobre 2023

L’encours du crédit bancaire s’est établi à 1.081,7 Mrds DH à fin octobre 2023, en hausse de 4,9% par rapport à la même période un an auparavant, ressort-il du tableau de bord “crédits – dépôts bancaires” de Bank Al-Maghrib (BAM).
Crédit bancaire : Un encours à 1.081,7 Mrds DH à fin octobre 2023

Dans le détail, l’encours du crédit aux agents non financiers a progressé de 2,7% à 925,6 Mrds DH et celui du crédit aux agents financiers de 19,8% à 156,1 Mrds DH, précise BAM. La baisse annuelle de 1% du crédit aux entreprises non financières (ENF) privées s’explique principalement par le repli de 12,1% des facilités de trésorerie. En revanche, les prêts à l’équipement se sont accrus de 4,9%. En outre, l’enquête de conjoncture de BAM indique que l’accès au financement, au T3-2023, a été jugé “normal” par 80% des entreprises industrielles et “difficile” par 19% d’entre elles, avec un coût du crédit en stagnation pour 68% des firmes et en hausse selon 27%. Au T3-2023, les taux appliqués aux nouveaux crédits ont progressé à 5,36%.

Par taille, ils se sont établis à 5,05% pour les grandes entreprises (GE) et à 5,75% pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME). Les concours aux ménages ont enregistré une hausse annuelle de 2%, recouvrant principalement des accroissements de 2,1% des prêts à l’habitat et de 0,2% des crédits à la consommation. Le financement participatif destiné à l’habitat, sous forme notamment de Mourabaha immobilière, a poursuivi sa progression et s’est établi à 21,1 Mrds DH après 18,5 Mrds DH une année auparavant.

Pour ce qui est des taux appliqués aux nouveaux crédits aux ménages, ils ressortent, au T3-2023, globalement en hausse à 5,95%, avec une progression à 4,74% pour les crédits à l’habitat et une baisse à 7,25% pour ceux à la consommation. Pour leur part, les dépôts auprès des banques se sont établis à 1.133,98 Mrds DH durant les dix premiers mois de 2023, affichant une hausse annuelle de 4,6%. Les dépôts des ménages ont progressé de 4,8% à 848,1 Mrds DH, avec 202,1 Mrds DH détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), alors que les dépôts des entreprises privées ont augmenté de 8,2% à 192 Mrds DH, précise BAM.

Le taux de rémunération des dépôts à terme à 6 mois a enregistré, d’un mois à l’autre, une baisse de 8 points de base (pbs) à 2,44%, tandis que celui des dépôts à 12 mois a augmenté de 39 pbs à 2,88%. Par ailleurs, le taux minimum de rémunération des comptes d’épargne a été fixé à 2,98% pour le deuxième semestre 2023, soit une hausse de 147 pbs par rapport au semestre précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous