Logo Perspectives med

« Zouj Bghal » s’ouvre pour se refermer : Le temps d’un transfert d’Algériens poursuivis

Le poste frontière Zouj Baghal entre le Maroc et l'Algérie a été ouvert, à titre exceptionnel lundi, afin de remettre à l'Algérie 11 de ses ressortissants faisant l’objet de mandats d’arrêts internationaux. Selon des sources médiatiques, il s’agirait aussi de la remise d'une 12e personne de nationalité européenne.

Les détenus avaient été remis après être restés en détention dans la prison locale de Tiflet, pendant une période d’environ deux ans, sur fond de mandats d’arrêt internationaux pour avoir commis divers actes criminels, ajoute-t-on. Parmi ces détenus figurent certains condamnés par contumace pour des peines allant de 20 ans à la perpétuité.
Cette coopération sécuritaire entre le Maroc et l’Algérie intervient au plus fort de la crise diplomatique entre les deux pays. Ces derniers mois, l’Algérie a intensifié son hostilité envers le Maroc, et a pris plusieurs décisions, dont la rupture des relations diplomatiques et la fermeture de l’espace aérien algérien aux avions marocains. La semaine dernière, Alger avait accusé le Maroc d’avoir tué trois camionneurs algériens, qui se trouvaient à l’est du mur de sécurité marocain, lors d’une frappe aérienne.

Recommandé pour vous