oncf

Algérie

Le chef des armées de l’Algérie a effectué, les 23 et 24 avril, une visite dans la 3e région militaire, située près des frontières avec le Maroc. Il y a supervisé des manœuvres avec des munitions réelles. Un remake qui intervient à quelques jours des manouvres de l’ « African Lion » qui se déroulent en terre marocaine.

Vingt-quatre heures après la rencontre à Tunis avec les présidents algérien et tunisien pour examiner le projet algérien du Maghreb excluant le Maroc, Mohamed Younes El-Menfi, président du Conseil présidentiel libyen, a envoyé son frère à Rabat, porteur d’un message écrit au roi Mohammed VI.

En Algérie, la presse privée, -(pas tant que ça !)-, est unanime à condamner les projets d’investissements publics français projetés au Sahara marocain. Plusieurs médias ont condamné des « déclarations provocatrices, dangereuses et inédites » de Frank Riester, ministre du Commerce extérieur, lors de sa visite au Maroc. L’affaire est d’importance puisqu’une visite d’Abdelmajid Tebboune est programmée à Paris.

Après le coup d’envoi donné, le 3 mars à Alger, de la formule du Maghreb sans le Maroc, l’Algérie justifie son projet, rapportent des médias algériens apportent plus d’éclaircissements sur le choix du voisin de l’Est de se débarrasser des diktats de l’histoire, comme de la géographie. « L’Union du Maghreb Arabe (UMA) est dans le coma », a déclaré à la presse Ahmed Attaf, ministre algérien des Affaires étrangères.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.