#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Mondial 2026 : Le Maroc s’impose face à la Zambie

Les Lions de l’Atlas ont réussi à arracher une victoire précieuse face à la Zambie, 2 à 1, vendredi 07 juin au Grand Stade d’Agadir. Si l’essentiel a été fait, la prestation de l’équipe nationale donne toujours des frayeurs aux supporters.
Mondial 2026 : Le Maroc s’impose face à la Zambie

Au Grand Stade d’Agadir, les protégés de Walid Regragui  devaient réconforter le public qui les supporte en faisant oublier l’échec cuisant en Coupe d’Afrique des Nations 2023 et les prestations peu convaincantes lors des matchs amicaux face à la Mauritanie et l’Angola.

Dès la 5e minute de jeu, un tacle sévère sur Youssef En-Nesyri permet au Maroc d’obtenir un penalty transformé par Hakim Ziyech (6e). La sélection marocaine a développé un jeu offensif appréciable lors du premier quart d’heure. Un rythme qui s’est dissipé au fil de la partie avec des pertes de balle… Brahim Diaz était tout proche d’inscrire son premier but à la 27e minute sur une belle remise d’Ounahi, avant d’être contré par Mulenga Lawrence.

Lors de deuxième mi-temps, les Lions de l’Atlas ont cédé le terrain, avant de surprendre leurs adversaires grâce à Eliesse Ben Seghir qui réussit à trouver la faille à la 66e minute en capitalisant sur une passe décisive de B ? Diaz. La pépite de l’AS Monaco inscrit son premier but en sélection depuis son arrivée en mars.

Face à des tribunes qui se vidaient avant la fin du match, les Lions de l’Atlas ont continué de pousser, mais la Zambie profite d’une erreur de Yassine Bounou pour réduire l’écart à la 79e minute, signé le numéro 10, Chilfuya Edward. Lors du dernier quart d’heure, Ayoub El Kaabi, B. Diaz, Soufiane Rahimi ou encore Amine Adli, n’ont pas réussi à trouver la faille.

W. Regragui a assuré que la victoire face à la Zambie est « importante » dans la course à la qualification au Mondial. « On a fait un match correct pour gagner les trois points à domicile. Marquer deux buts à domicile est important, mais il faut admettre que les qualifications sont devenues difficiles », a-t-il dit lors de la conférence de presse qui a suivi le match. « Je suis très serin. Je crois en mon groupe qui sera prêt dans l’avenir. C’est le haut niveau, il n’y a pas de matches faciles. L’essentiel est de gagner les trois points », a-t-il poursuivi. Le sélectionneur national n’a pas caché son inquiétude après le relâchement constaté chez l’équipe nationale après avoir marqué les deux buts.

« Je suis inquiet pour le but encaissé. On a un peu le doute de la dernière CAN. C’est ce genre de matchs qui vont nous aider à progresser. Je sais que la prestation ne satisfait pas tout le monde, mais la réponse se fera sur le terrain », a-t-il analysé, relevant que le staff technique se penchera sur ce volet pour que les joueurs gardent le même niveau de concentration. Commentant le comportement de H. Ziyech et Y. En-Neseyri, frustrés après leur remplacement, W. Regragui a affirmé qu’il s’agit d’ « une réaction tout à fait normale, car, a-t-il dit, tout joueur espère jouer et donner le meilleur de lui-même ».

« Un joueur qui n’est pas fâché après sa sortie, c’est quelque chose d’anormal. C’est moi qui prend les décisions. On avait besoin d’un sang neuf. J’assume d’avoir aligné Ziyech au début, mais quand il fallait le changer, je n’ai pas hésité », a-t-il indiqué, soulignant que « le plus important reste l’équipe nationale ».

S’agissant du prochain match des Lions de l’Atlas face au Congo, mardi à Agadir, W. Regragui a affirmé que la victoire est primordiale pour rester en tête du groupe. « Contre le Congo, l’essentiel est de s’imposer. Nous respectons cette équipe et ferons le maximum pour hisser notre niveau. On tentera de corriger les erreurs commises lors de ce match », a-t-il ajouté.

Après cette victoire, le Maroc consolide sa place de leader du groupe E avec six points, récoltés en deux rencontres. Le match contre la sélection du Congo Brazzaville, comptant pour la 4è journée, se tiendra le 11 juin au grand stade d’Agadir (20h00), au lieu du stade des Martyrs à Kinshasa en République démocratique du Congo.

Recommandé pour vous