#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Les Lions de l’Atlas face aux Bafana Bafana : « Un match très très difficile », assure W. Regragui

L’international Sofiane Boufal devra rester sur le banc pour la suite du tournoi continental, qui se tient actuellement en Côte d’Ivoire. En conférence de presse de l’avant-match opposant les Lions de l’Atlas à l’Afrique du Sud, mardi pour les huitièmes de finale, Walid Regragui a expliqué que le milieu offensif avait déclaré forfait, en raison d’une blessure.
Les Lions de l’Atlas face aux Bafana Bafana : « Un match très très difficile », assure W. Regragui

« La CAN est finie pour Sofiane. Cela est arrivé à l’entraînement. Il a contracté une blessure musculaire qui va l’empêcher de poursuivre le tournoi, sauf miracle », a fait savoir le coach national, lundi. Ce ne serait d’ailleurs pas la seule absence pour les huitièmes de finale. Hakim Ziyech n’est pas non plus sûr de rejoindre ses coéquipiers sur le terrain. « Il est blessé à la cheville. Nous travaillons toutes les heures et les minutes pour le mettre à la disposition de l’équipe nationale face à l’Afrique du Sud. On n’épargnera aucun effort », a assuré W. Regragui.

Le sélectionneur national aura ainsi la tâche de mobiliser les coéquipiers afin de maintenir un haut niveau de jeu, malgré les absences de S. Boufal et de H. Ziyech éventuellement. « C’est évident que ce sont deux joueurs clés de l’équipe nationale qui sont décisifs dans la ligne offensive. Mais le banc de touche est capable de prendre le relais », a-t-il affirmé.

W. Regragui a annoncé le retour de Noussair Mazraoui. Après sa convalescence, également pour cause de blessure, le latéral pourra être opérationnel face à l’Afrique du Sud. « Le plan que nous avons mis en place a bien fonctionné. Noussair est maintenant apte », a-t-il ajouté.

Revenant sur le match face aux Bafana Bafana, W. Regragui a rappelé que cette rencontre était directement éliminatoire, contrairement à celles de la phase de poules. « On est motivé pour se qualifier. Il faudra être humbles et jouer sur nos qualités. Ce sera un match très très difficile », a-t-il affirmé, soulignant par ailleurs que la sélection nationale n’était « pas dans une position favorable ».

« On l’a vu depuis le début de la compétition… On vient avec notre confiance. On est demi-finalistes du Mondial, on a fini premiers de notre groupe », a encore soutenu W. Regragui, ajoutant avoir « beaucoup de respect pour l’Afrique du Sud ».

En face, le sélectionneur Hugo Broos avait exprimé sa confiance en la possibilité pour les Bafana Bafana de filer en quarts de finale. Selon lui, « l’équipe nationale marocaine n’a pas été bonne en phase de groupes ». « Nous les avons suivis et nous savons très bien que nous sommes capables de les battre. Nous l’avons fait il y a peu, et nous ne doutons pas que nous le ferons à nouveau. Je suis convaincu que nous atteindrons les quarts de finale », a-t-il affirmé.

Au niveau des matchs officiels sur le continent, l’Afrique du Sud est la dernière sélection à avoir battu le Maroc, en juin dernier lors des éliminatoires pour la CAN. En huitièmes de cette Coupe d’Afrique, les deux sélections s’affronteront à 21h (heure du Maroc), cette fois-ci au stade Laurent Pokou de San Pedro (Côte d’Ivoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous