oncf

CAN 2024

La sélection nationale de futsal a dominé son homologue ghanéenne sur le score de 8 buts à 3, samedi à la salle du Palais des Sports du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat, pour le compte de la deuxième journée du groupe A de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de futsal, qui se tient jusqu’au 21 avril au Maroc.

Lire plus

Suite aux incidents survenus, dimanche 21 janvier, à la fin du match, comptant pour la 2e journée du groupe F de la CAN 2024, entre le Maroc et la RDC, la Confédération africaine de football a annoncé, hier soir, l’ouverture d’une enquête.

Avant même la dernière journée du groupe F dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) en Côte d’Ivoire, où il devra affronter la Zambie, le Maroc est d’ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale. Cette équation s’explique par la prestation de la Guinée Equatoriale face au pays hôte (4-0), ainsi que le match nul de l’Egypte face au Ghana (2-2), le Cap-Vert et le Mozambique.

Au lendemain de l’altercation ayant suivi le match du Maroc et de la République démocratique du Congo (RDC) sur la pelouse, pour le compte de la deuxième journée du groupe F à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) en Côte d’Ivoire, les instances sportives des deux sélections ont réagi officiellement, lundi.

Des informations concordantes laissent entendre que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a porté plainte contre l’entraîneur algérien Adel Amrouche, sélectionneur de l’équipe nationale de Tanzanie. Ce dernier a accusé l’instance d’influencer les décisions de la Confédération africaine de football (CAF) au profit du Maroc.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.