#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

L’armée yéménite inaugure la phase 4 en soutien à Gaza : Un bateau israélien ciblé en Méditerranée

Les Américains ont signalé le tir, samedi, de deux missiles mer-mer par les Houthis sans faire référence aux cibles. La veille vendredi, devant une foule compacte réunie à Sanaa pour commémorer le martyr du Président iranien et de ses compagnons, le général de brigade Yehya Sarii, porte-parole des forces armées yéménites, a annoncé que les forces armées yéménites ont mené 3 opérations spécifiques, ciblant 3 navires, dans le cadre de la quatrième phase d’escalade, en soutien au peuple palestinien dans la bande de Gaza.
L’armée yéménite inaugure la phase 4 en soutien à Gaza : Un bateau israélien ciblé en Méditerranée

Des millions de manifestants manifestent se retrouvent chaque vendredi dans les gouvernorats yéménites pour protester contre l’agression israélienne en cours contre la bande de Gaza, depuis le 7 octobre 2023. Y. Sarii a expliqué, dans un communiqué lu devant la foule, que la première opération a visé le navire israélien MSC ALEXANDRA, dans la mer d’Oman, avec plusieurs missiles balistiques. Il a ajouté que la deuxième opération a été menée par la Marine et la Force aérienne contre le navire YANNIS alors qu’il traversait la mer Rouge et la troisième a visé le navire israélien ESSEX avec plusieurs missiles en Méditerranée. La veille, il avait annoncé la destruction d’un nouveau drone US de type MQ-9 qui, il faut le rappeler, représente un des fleurons de l’industrie aérienne US. Ledit drone a été abattu par un missile sol-air fabriqué par Sanaa.

Le porte-parole des forces armées yéménites a renouvelé son avertissement aux entreprises qui traitent avec l’entité israélienne : « Vos navires, quelle que soit leur destination, seront ciblés dans la zone d’opérations déclarée ».

Lors de son discours du jeudi 23 mai, Abdel Malek Badreddine al-Houthi, chef du mouvement de résistance yéménite Ansarullah, a affirmé que « les forces armées yéménites ont mené cette semaine 8 opérations, à l’aide de 15 missiles et drones, dans la mer Rouge, la mer d’Oman, le golfe d’Aden et dans l’océan Indien ». Le chef d’Ansarullah a révélé que « le nombre de navires ciblés jusqu’à présent a atteint les 119, liés aux ennemis israéliens, américains et britanniques ».

Les forces armées yéménites poursuivent leurs opérations contre les navires israéliens et ceux se dirigeant vers les ports d’occupation dans les mers Rouge et Arabe, dans le golfe d’Aden et récemment en mer Méditerranée après le lancement de la quatrième phase d’opérations en soutien à Gaza. Elle ciblent également les navires américains et britanniques en riposte à leur agression répétée contre le Yémen. En marge des funérailles organisées à Téhéran dans le sillage du drame qui a coûté la vie au Président Ebrahim Raïssi et à ses compagnons, en tête desquels le chef de la diplomatie Amir Abdullahian, une réunion de l’axe de la résistance a été tenue. Lors de cette réunion, décision a été prise pour forcer la cadence des opérations militaires en soutien à Gaza. Après quoi, une communication a eu lieu entre les responsables en chef des résistances irakienne et yéménite pour coordonner leurs actions.

La Résistance islamique en Irak a annoncé sur son compte Telegram, vendredi 24 mai 2024, à l’aube, le ciblage du port de Haïfa, au cœur des territoires palestiniens occupés, via des drones.

Vingt-quatre plus tôt, la Résistance a annoncé avoir frappé, via des drones, une cible vitale de l’occupation israélienne à Umm Al-Rashrash (Eilat), à l’intérieur des territoires palestiniens occupés. Ces derniers jours, la résistance a bombardé à plusieurs reprises la ville occupée d’Umm al-Rashrash avec des drones. Cela sans oublier, bien sûr, la base de drones israélienne dans le Golan syrien occupé.

Recommandé pour vous