#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

En Palestine : Les sionistes persistent à tuer impunément

Previous slide
Next slide
Les forces d’occupation israéliennes ont tué mercredi un Palestinien dans le nord de la Cisjordanie occupée, a rapporté le ministère palestinien de la Santé. Le bilan allait être alourdi quelques heures plus tard. Trois Palestiniens ont ainsi été liquidés sans autre forme de procès par la soldatesque israélienne qui a reçu l’ordre d’interdire tout déploiement des drapeaux palestiniens, pourtant affiché au fronton du siège de l’ONU, à New York !
Les sionistes persistent à tuer impunément

Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, branche armée du Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas, ont indiqué dans un communiqué qu’Ahmed Abou Junaid , tué par les soldats israéliens, était un de leurs « combattants ». Touché à la tête par balles dans la matinée dans le camp de réfugiés palestiniens de Balata, à Naplouse, l’homme de 21 ans a « succombé à ses blessures », a indiqué le ministère de la Santé.

Des heurts ont éclaté dans le camp après que l’armée israélienne y est entrée tôt mercredi et que des soldats ont tiré « à balles réelles, des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène », rapporte Wafa.

L’armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir mené une opération dans ce camp, durant laquelle « plusieurs suspects ont ouvert le feu en direction des soldats qui ont riposté à balles réelles ». Elle a indiqué être informée qu’une personne avait été touchée par balle. A. Abou Junaid est le cinquième Palestinien tué depuis le début 2023 par l’armée israélienne en Cisjordanie occupée. Triste bilan alourdi par deux autres décès sous les balles sionistes.

Ces violences ont eu lieu dans la foulée de l’année la plus meurtrière en Cisjordanie depuis la fin de la Seconde intifada, (soulèvement palestinien, 2000-2005), selon l’ONU qui y a recensé début décembre plus de 150 Palestiniens tués par les forces israéliennes lors d’affrontements ou de raids en 2022. Depuis une vague d’attaques anti-israéliennes meurtrières en mars et avril derniers, l’armée a multiplié les offensives dans les secteurs de Jénine et Naplouse, bastion des factions palestiniennes armées. Alors que les autorités de l’occupation israélienne multiplient les initiatives qui permettent l’annexion de la Cisjordanie.

A rappeler aussi que dans la nuit de lundi à mardi, le Parlement israélien a voté, en première lecture, un projet de loi visant à renouveler la loi l’extension du droit pénal israélien aux colons vivant en Cisjordanie occupée et le droit militaire israélien à ses habitants autochtones palestiniens. Une mesure qui est le prélude de son annexion, jugent les Palestiniens.

Des jeunes Palestiniens ont affronté les forces d’occupation après avoir pris d’assaut la localité de Fahma, au sud-ouest de Jénine et mené des perquisitions dans un domicile. Les forces d’occupation israéliennes ont également mené des perquisitions dans la localité de Sourif, au nord d’AlKhalil Hébron, au cours de laquelle elles ont arrêté un jeune homme. Toujours à AlKhalil Hébron, deux civils, dont un enfant, ont été blessés suite à une attaque menée par des colons dans le quartier de Tel Rumeida. Et puis au nord d’AlQuds occupée, des affrontements ont éclaté entre des jeunes Palestiniens et les forces d’occupation dans le camp de réfugiés de Shuafat.

Les soldats de l’occupation ont en outre pris d’assaut la ville de Naplouse, ce qui a entraîné des affrontements avec les résistants pendant plusieurs heures. Un jeune homme a été blessé par balles lors de l’incursion dans le camp de Balata, à l’est de Naplouse. Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré qu’un homme de 20 ans, grièvement blessé à la tête, avait été transféré à l’hôpital Rafidia, rapporte la télévision libanaise AlMayadeen.

Dans un autre contexte, l’armée d’occupation a lancé une campagne d’arrestations dans diverses zones de la Cisjordanie, qui a abouti à l’arrestation de plus de 7 Palestiniens.

Parallèlement, en réponse aux crimes de l’occupation, les combattants de la résistance palestinienne ont pris pour cible deux points de contrôle de l’occupation israélienne à Ramallah et Naplouse en Cisjordanie occupée. Le Centre palestinien d’information a fait état de 15 opérations de résistance en Cisjordanie et à AlQuds, dont 3 fusillades, la destruction des véhicules de colons. Des affrontements ont également éclaté dans 10 diverses zones à AlQuds, Ramallah, Tubas, Qalqilya, Jénine, Bethléem et AlKhalil Hébron.

 

Recommandé pour vous