Logo Perspectives med

Commerce de la mort : Un trafic juteux de près de 600 milliards de dollars !

Le chiffre d'affaires généré par les ventes d'armes et des services à caractère militaire réalisés l'an dernier, en 2021, par les 100 plus grandes entreprises du secteur, ont plafonné à 592 milliards de dollars. Telle est la projection faite par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), qui fait référence en la matière.
Un trafic juteux de près de 600 milliards de dollars !

En hausse de 1,9% en termes réels par rapport à 2020, le chiffre d’affaires issu des ventes d’armes aura augmenté pour la septième année consécutive. Mais selon le SIPRI, il aurait pu croître encore davantage.

Le taux de croissance du chiffre d’affaires des marchands d’armes est en effet plus important qu’en 2020, tout en restant bien inférieur à la moyenne de 3,7% enregistrée lors des quatre années qui ont précédé la pandémie de Covid-19.

Dans le détail, ce sont surtout les ventes dans la zone Asie-Océanie, en particulier en Chine, qui ont tiré ces ventes vers le haut. Le secteur naval européen a aussi tiré son épingle du jeu.

L’Amérique du Nord est, au contraire, la seule région à avoir enregistré une baisse de chiffre d’affaires en termes réels par rapport à 2020. Elle n’en reste pas moins la championne des ventes d’armes : 40 entreprises US figurent dans le top 100 du SIPRI. Elles cumulent plus de la moitié des ventes totales.

Si la croissance n’a pas davantage décollé, c’est en raison des perturbations sur les chaînes d’approvisionnement liées à la pandémie, et parfois de pénuries de main-d’œuvre. Et cela pourrait bien perdurer. La guerre en Ukraine a aggravé les difficultés. La Russie est un important fournisseur de matières premières. De son côté, elle a eu des difficultés à accéder aux semi-conducteurs.

Recommandé pour vous