oncf

Suède

Recep Tayyip Erdogan est désormais favorable à l’adhésion de la Suède à l’Otan. Le président turc a donné son accord pour soutenir ce projet qu’il bloquait depuis un an, a annoncé lundi Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Alliance.

À Oslo, en Norvège, les ministres des Affaires étrangères de l’Otan discutent de nouvelles mesures de soutien pour l’Ukraine, tout en préparant le prochain sommet de l’Alliance qui aura lieu à Vilnius en juillet. Mais ce qui était au centre des discussions, c’est la question de l’adhésion de la Suède à l’Otan, toujours en suspens.

Le plus important exercice militaire depuis la fin de la guerre froide va se dérouler en Suède, dans une simulation d’attaque militaire terrestre de la part d’un pays étranger qui va durer deux semaines. L’occasion de tester la coopération entre les armées de quatorze pays, alors que la Suède attend toujours d’entrer dans l’Otan.

Vantée pour son État providence censé redistribuer les richesses, la Suède est pourtant, depuis cinq ans, le pays de l’OCDE où les inégalités se creusent le plus rapidement. Au niveau mondial, il est le quinzième plus inégalitaire au monde (avec des écarts de richesses), derrière les États-Unis, les Philippines ou le Nigeria.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.