#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Visas africains : Le Maroc s’ouvre sur son Continent

Classé 41e sur 54 pays dans l’indice d’ouverture sur les visas en Afrique publié par la Commission de l’Union africaine et la Banque africaine de développement (BAD), le Maroc a avancé en termes d’ouverture sur le Contient. En attendant l’entrée en lice du passeport panafricain…

Avec un score total de 0,132 en 2021, le Maroc a gagné cinq places dans le classement annuel actuel, réalisant de la sorte une amélioration de son ouverture aux pays africains, qui a atteint 17 % en 2021, retrouvant ainsi la place qu’il occupait dans les classements 2016 et 2017.
Le rapport a placé Rabat à la 46e place en 2019 et 2020 (contre 40e rang en 2018 et 41e en 2016 et 2017), selon l’indice d’Ouverture sur les Visas en Afrique.
En parallèle, 13% des citoyens des pays africains ont pu entrer au Maroc sans obtenir de visa de voyage en 2021, alors que le taux était de 11% en 2019 et 2020, est 17% en 2018.
Sur la base des résultats de l’indice continental, le Royaume s’est classé deuxième dans la région d’Afrique du Nord en termes d’ouverture des visas aux Africains, suivi par la Tunisie, classée 25e selon le rapport, l’Algérie est classé 43e et l’Égypte 45e.
La Mauritanie arrive en tête du classement au Maghreb avec un score total de 0,830, suivie de la Tunisie avec 0,415 point, suivie du Maroc, qui obtient un total de point 0,132, et de l’Algérie, qui obtient 0,113 point cette année.
Le Bénin, les Seychelles et la Gambie sont par ailleurs classés au premier rang des pays africains en 2021, tandis que le Sénégal est classé deuxième au niveau africain, suivi du Ghana, du Rwanda et du Nigéria au cinquième rang, de l’Ouganda au sixième, de la Guinée-Bissau au septième et du Cap-Vert au huitième rang.
L’indice continental mesure ainsi le degré d’ouverture des pays africains à la délivrance de visas en examinant les conditions d’éligibilité qu’ils imposent aux citoyens d’autres pays africains.

Recommandé pour vous