Logo Perspectives med

Sommet sino-arabe : Le message royal critique, en creux, l’Algérie

Le roi Mohammed VI a adressé aux participants au sommet sino-arabe ouvert vendredi 9 décembre en Arabie saoudite, un discours, dont lecture a été donnée par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement. En creux, l’activisme algérien a été critiqué pour son encouragement à l’instabilité régionale.

Revenant sur les crises qui secouent le monde arabe, le souverain a relevé que « les menaces d’insécurité et d’instabilité qui pèsent sur la région arabe sont parfois imputables aux politiques et à l’attitude affichées par certains pays arabes envers les autres ».

Aussi, il a proposé comme solution à même « de conjurer ces nombreux périls, d’observer les règles de bon voisinage, de respecter la souveraineté nationale des Etats et leur intégrité territoriale, de se garder de toute ingérence dans leurs affaires internes ». Un message indirect adressé, une fois de plus, à l’Algérie qui finance les actions du Polisario.

Le Souverain a aussi réitéré « l’adhésion du Royaume du Maroc à la politique d’une seule Chine, comme base des relations entre les deux pays amis ».

Pour rappel, Aziz Mekouar, ambassadeur de Rabat à Pékin, avait affirmé en août dernier le soutien du royaume à l’intégrité territoriale de la Chine. « Le Maroc continue d’apporter son soutien à la République Populaire de Chine sur cette question et renouvelle ses positions maintes fois exprimées, à différents niveaux, tant sur le plan bilatéral qu’au sein des organisations Internationales », avait-il précisé à la presse.

Recommandé pour vous