Logo Perspectives med

Phosphates marocains : Les visées de la présidence malgache

Andry Rajoelina, président malgache qui a visité Rabat en octobre dernier, a indiqué que son pays était en quête d’un investissement du Maroc dans le secteur des engrais, dans le cadre des projets entrepris pour réaliser l’autosuffisance. « Nous recherchons des engrais marocains ainsi que des investissements dans le secteur », a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters.
Les visées de la présidence malgache

Le Groupe OCP joue un rôle central pour adapter la composition et les particularités de ses productions aux besoins des différents pays d’Afrique. Le groupe a notamment mis en place des usines de production de fertilisants au Nigeria et en Ethiopie. « Nous avons besoin de l’expertise de tous, notamment de l’industrie agroalimentaire marocaine », a déclaré A. Rajoelina. Et de rappeler dans ce sens que le Plan Emergence au Madagascar érige en « priorité » la mise en place d’une usine de production d’engrais.

Reuters rappelle que 80% des Malgaches dépendent de l’exploitation de 8 millions d’hectares de terres arables dans le pays. L’OCP a annoncé, en octobre dernier, que 4 millions de tonnes d’engrais seraient allouées pour le marché africain, au cours de l’année 2023. En juillet dernier, l’OCP a donné 180 000 de tonnes de nutriments, en guise d’aide aux pays d’Afrique, ainsi que 370 000 tonnes à prix réduit pour faire face à la flambée des prix dans le continent.

Recommandé pour vous