#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Marocains bloqués à l’étranger : Les possibilités de rapatriement à l’étude, assure K. Aït Taleb

Alors que le Maroc maintien toujours la suspension de tous les vols à destination du Maroc depuis le 28 novembre, Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a révélé que le gouvernement étudie les différentes solutions possibles pour le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger selon leurs conditions.

Lors de la conférence de presse hebdomadaire à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a expliqué que le gouvernement étudie les possibilités de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, selon les pays où ils se trouvent, puisque certains d’entre eux sont dans des zones où la pandémie se propage, ce qui nécessite d’étudier leur situation « afin de ne pas retomber dans une nouvelle crise », a précisé le ministre..
S’agissant de la situation épidémiologique au Maroc, le responsable a révélé qu’elle était « stable » au vu des indicateurs du système de surveillance épidémiologique national, comme il l’a également indiqué dans son exposé devant le Conseil de gouvernement sur la situation épidémiologique à la lumière de l’évolution de la pandémie à l’échelle internationale. Ainsi, le Maroc est « au niveau vert», marqué par la faible propagation du virus depuis cinq semaines, a expliqué K. Aït Taleb, notant que face à cette situation, plusieurs pays du monde connaissent une rechute pandémique, avec l’apparition du nouveau variant inquiétant « Omicron« .
Pour préserver les acquis engrangés par le Maroc et garantir l’efficacité et l’efficience des mesures prises, le ministre a souligné que le gouvernement exhorte les citoyens à respecter les mesures de sécurité sanitaire, dont la vaccination, notamment la 3e dose, ainsi que les mesures de prévention, ce qui permettra, a-t-il affirmé, le retour progressif à la vie normale et la reprise de nombre d’activités économiques et sociales dans les semaines à venir.
Vols suspendus
Par ailleurs, une note de la Direction générale de l’aviation civile marocaine a annoncé, jeudi, la prolongation de deux semaines supplémentaires de la suspension de ses vols directs en provenance et à destination du Maroc. Ainsi, les voyages passagers réguliers dans les deux sens sont suspendus jusqu’au 31 décembre 2021 à 23:59, au vu de l’évolution de la situation épidémiologique globale liée à la pandémie de la Covid-19.
Cette suspension ne concerne pas les vols spéciaux prévus à sens unique au départ du Maroc, jusqu’au 13 décembre et permettant notamment le rapatriement des étrangers et Marocains résidant à l’étranger vers leurs pays respectifs.
Les clients de la RAM qui ont initialement prévu leurs voyages réguliers d’ici le 31 décembre 2021 seront accompagnés par la compagnie aérienne pour bénéficier du changement ou du remboursement de leurs billets d’avion. Ainsi, ils peuvent effectuer un «changement gratuit, de/vers la même destination ou une autre du réseau RAM dans la même zone géographique (Afrique, Amérique du Nord, Europe, Moyen Orient), pour une nouvelle date de voyage pendant les 15 jours suivant la reprise des vols».
La deuxième possibilité est de permettre aux clients un « changement sans pénalité avec application de la différence tarifaire, de/vers la même destination ou une autre du réseau RAM dans la même zone géographique pour une nouvelle date de voyage entre le 16è jour après la date de reprise des vols et le 31 octobre 2022 », précise la RAM.

Recommandé pour vous