Logo Perspectives med

FIAV de Casablanca : La culture « deep » en vedette

Le 28ème festival international d’art vidéo de Casablanca (FIAV) s’est ouvert mardi soir au théâtre Mohammed VI sous le thème : « E-migration des arts dans les Metaverses ».

Organisé du 08 au 12 novembre à l’initiative de la faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’sik, ce festival, se veut une continuité du projet artistique qui vise l’illustration des différentes formes et types de fusion et d’interaction entre la technologie et l’art.

A cette occasion, Abdelkader Gonegai, président du festival, a indiqué que cette édition est « spéciale et particulière », tant dans sa forme que dans son contenu, puisque les intelligences artificielles, dites « Deep learning », ont commencé à envahir internet et transformer en profondeur les sphères de la création graphique et artistique dans le monde entier. Comme il a affirmé que le festival « fournit depuis plusieurs éditions un espace vivant et riche aux jeunes artistes du monde entier, pour la création et l’innovation », à travers l’échange avec les professionnels, les ateliers et les masters classes, ainsi que les différentes installations, performances programmées et le colloque.

Cette année le festival sera également marqué par une série de conférences, d’ateliers et de masterclass qui questionnent les enjeux de ces univers virtuels et leur relation avec le corps et la création artistique actuelle.

Depuis sa création en 1993, le FIAV s’est positionné comme un événement pluridisciplinaire de grande envergure. Il est devenu un rendez-vous incontournable et une référence nationale et internationale dans le domaine des arts vidéo et numériques. Le festival rassemble chaque année les fanatiques du renouveau, d’inspiration et surtout du métissage art et nouvelles technologies.

Recommandé pour vous