Logo Perspectives med

Coopération maroco-tchadienne:Accords scellés

Les relations traditionnelles entre le Maroc et le Tchad prennent un nouvel élan. Les deux pays ont signé, vendredi à Rabat, deux accords de coopération dans les domaines du transport international routier et de la logistique et un mémorandum d’entente relatif à l’octroi de bourses d’études et de stages au Maroc.

Ces accords ont été paraphés par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, et son homologue tchadien, Chérif Mahamat Zene, en visite de travail au Royaume.
Le premier accord relatif aux transports routiers internationaux de voyageurs, de marchandises et de transit vise leur organisation entre les deux pays ou en transit par leurs territoires.
Le deuxième accord-cadre de coopération ayant trait au domaine de la logistique tend à établir une approche mutuellement bénéfique pour la coopération dans le cadre du développement du secteur de la logistique dans les deux pays.
Quant au mémorandum d’entente relatif à l’octroi de bourses d’études et de stages au Maroc, il a pour but de promouvoir davantage la coopération dans les domaines culturel, scientifique, technique et socio-économique, à travers notamment l’octroi de bourses d’études, l’organisation de stages de formation et de perfectionnement, l’envoi d’experts et l’échange de visites de responsables.
N. Bourita a relevé que la visite de son homologue a été l’occasion de raffermir les relations solides et historiques liant les deux pays. Il a indiqué que le Maroc et le Tchad ont convenu de tenir la commission mixte en mars 2022 afin de renforcer le cadre juridique de coopération et qui sera une occasion idoine pour réunir les hommes d’affaires des deux pays.
Concernant la question de la formation, le ministre a fait savoir que «les deux pays se sont mis d’accord pour augmenter le nombre de bourses marocaines accordées aux Tchadiens pour atteindre 150 bourses annuellement», rappelant que le Maroc a formé plus de 1 000 cadres et 200 imams tchadiens.

Recommandé pour vous