#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Enseignement

Statut problématique des enseignants : La FNE-TD rassure l’opinion

Statut problématique des enseignants : La FNE-TD rassure l’opinion

La Fédération Nationale de l’Enseignement – Tendance Démocratique (FNE-TD) assure que les négociations entre les syndicats et le ministère de tutelle avancent à grands pas. Elle a fait savoir que Chakib Benmoussa, qui pilote le MEN, s’apprête à dévoiler aux syndicats de l’enseignement l’ultime version du système fondamental de base régissant le corps éducatif.

« Enseignants contractuels » : C. Benmoussa assure avoir enterré le dossier

« Enseignants contractuels » : C. Benmoussa assure avoir enterré le dossier

L’épisode des « contractuels » du MEN est-il définitivement clos ? A en croire la tutelle, le dossier qui a alimenté la colère de dizaines de milliers d’enseignants est plié. Dans ce cadre, la Chambre des représentants a approuvé à l’unanimité, lundi soir lors d’une séance législative, le projet de loi 03.24 modifiant la loi 07.00 portant création des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF).

Exit les « contractuels » : Le personnel du MEN soulagé ?

Exit les « contractuels » : Le personnel du MEN soulagé ?

En rendant caducs les textes liés à la contractualisation des enseignants, via les AREF, l’Exécutif tente de siphonner l’ersatz colérique ayant généré la surtension dans l’école publique. Reste à savoir comment réagira la famille des enseignants à la décision du gouvernement qui assure avoir mis un terme aux système de contractualisation. Surtout que le diable réside dans les détails…

L’année scolaire en question : Le bras de fer perdure entre enseignants et tutelle

L’année scolaire en question : Le bras de fer perdure entre enseignants et tutelle

La Coordination nationale des enseignants et des cadres du soutien, dits « contractuels », n’entend nullement abandonner la lutte. La famille des enseignants a été appelée, samedi et dimanche, à participer aux diverses formes de protestation locales ou régionales, pour sauvegarder la dignité et dénoncer les suspension ayant touché des centaines de grévistes, hommes et femmes.

Chronique

Suivez-nous sur:

Dans les kiosques