Logo Perspectives med

Assemblées annuelles BM-FMI : F. Zaaboul plaide pour le financement de l’éducation

Faouzia Zaaboul, directrice du Trésor et des Finances extérieures, qui conduisait une délégation du ministère de l’Economie et des Finances aux travaux des Assemblées annuelles 2022 du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI), tenues à Washington, a souligné l’importance de prioriser les discussions sur le financement de l’éducation.

En sa qualité de Gouverneur suppléant pour le Maroc, F. Zaaboul a relevé lors du dîner informel des Gouverneurs des pays membres du Comité de développement du GBM et du FMI, organisé autour de la thématique des pertes de l’apprentissage liées à la pandémie de la Covid-19, l’importance de prioriser les discussions sur le financement de l’éducation, au même titre que celles concernant le changement climatique, en identifiant des sources et des modalités de financement nouvelles et innovantes, indique un communiqué du ministère.

F. Zaaboul a également prononcé, vendredi 14 octobre, une déclaration au Comité de développement du GBM et du FMI, au nom du groupe de pays constitué, outre le Maroc, de l’Afghanistan, l’Algérie, le Ghana, l’Iran, le Pakistan et la Tunisie. Dans ce cadre, la Directrice du Trésor et des Finances Extérieures a souligné la nécessité de mettre en œuvre une stratégie intégrée visant à intensifier le financement climatique dans les pays clients du GBM, tout en rappelant l’importance d’adopter une stratégie globale et efficace pour faire face à la crise alimentaire et énergétique.

 Par ailleurs, la délégation du ministère de l’Economie et des Finances a pris part à deux réunions du Caucus africain avec la Directrice générale du FMI et le Président du GBM, tenues, respectivement, les 15 et 16 octobre. Lors de ces réunions, les gouverneurs africains auprès du GBM et du FMI ont mis l’accent sur les défis auxquels sont confrontés la plupart des pays africains, notamment le surendettement, l’insécurité alimentaire et énergétique, l’intégration régionale et l’adaptation aux changements climatiques, tout en appelant les deux institutions de Bretton Woods, du fait de leur positionnement de référence, à intensifier leur appui aux pays africains dans leurs efforts visant à limiter les conséquences à long terme des chocs exogènes.

La délégation a tenu, par ailleurs, une réunion de travail avec Kristalina Georgieva, Directrice générale du FMI, aux côtés de Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib. Dans le cadre de cette rencontre, les échanges ont porté, notamment, sur les relations de coopération entre le Maroc et le FMI et l’état d’avancement des préparatifs pour l’organisation des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, prévues en octobre 2023 à Marrakech. A cet égard, la délégation marocaine a réitéré l’engagement du Royaume à réussir l’organisation de ce grand événement qui rassemble, chaque année, la communauté économique et financière mondiale.

Recommandé pour vous