Logo Perspectives med

Y. Saloui n’est plus : Un tragique accident de la route tue un talent…

Yzza Slaoui, jeune photographe marocaine vivant en Angleterre, a trouvé la mort, lundi, sur la route menant à la commune de Matarka (province de Figuig). Un accident tragique auquel survivra l’action qu’elle a menée auprès des marginalisés de la région.

La mort de l’artiste qui vit entre le Maroc et l’Angleterre a endeuillé le milieu de la photographie, au sein duquel la défunte s’est distinguée par son approche documentaire et humaniste. Elle était d’ailleurs en route pour soutenir des associations s’intéressant aux femmes du monde rural dans la province et transportait avec elle des aides en nature, selon son entourage. Le mois dernier, elle venait d’être sélectionnée pour les rencontres photographiques de Tanger «Face à la mer», tenues du 24 au 27 novembre.
Photographe documentaire basée entre Londres et Casablanca, Y. Slaoui a prôné une photographie qui ambitionne d’avoir un impact social. Membre de Women Photograph, organisation à but non-lucratif créé en 2017 pour porter la voix des femmes et des journalistes visuelles, la défunte a joint le geste à la parole.
Le travail d’Yzza Slaoui a porté principalement sur les conflits, la question des femmes et celle des dérèglements climatiques. Récemment, elle a terminé une maîtrise en ethnographie et la réalisation de films documentaires à la University College London (UCL). Depuis, elle s’est rendue dans les régions les plus impactées par les problématiques du climat au Maroc, où elle a documenté «le coût humain de la dégradation environnementale».

Recommandé pour vous