#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

V. Poutine à Tachkent : Consolider les « routes de la soie »

Accueilli à Tachkent par son homologue ouzbek Chavkat Mirzioïev, Vladimir Poutine s'est réjoui de voir le commerce bilatéral augmenter de 30% sur l'année écoulée. Les deux pays ont notamment signé une feuille de route en 63 points. L'Ouzbékistan souhaiterait doubler son volume commercial avec la Russie.
V. Poutine à Tachkent : Consolider les « routes de la soie »

Le rythme de développement des relations économiques entre la Russie et l’Ouzbékistan est « impressionnant », a déclaré V. Poutine lors de sa rencontre à Tachkent avec C. Mirzioïev. Le chiffre d’affaires du commerce entre les deux pays a augmenté d’environ 30% au cours de l’année écoulée, d’après les statistiques russes. Selon les chiffres de la présidence ouzbèke, les exportations de ce pays sur quatre mois se sont élevées à 1,02 milliard de dollars (+25,8%) et les importations à 2,82 milliards de dollars (+30,7%).

« Je suis sûr que ce sera plus, je veux dire que le taux pour le premier trimestre de cette année, même selon nos statistiques, qui sont assez strictes, est supérieur à 20%. C’est un très bon résultat », a affirmé le chef d’État russe. Aussi a-t-il ajouté que celles-ci présentaient « de bonnes perspectives », notamment dans le domaine de la coopération industrielle et de la haute technologie. Le président russe a par ailleurs salué des relations bilatérales se développant « sur la base des principes d’égalité et de respect », sous-entendant une relation plus apaisée qu’avec les pays occidentaux.

La Fédération de Russie a investi près de 10 milliards de dollars dans l’économie de l’Ouzbékistan, a indiqué le maitre du Kremlin, estimant que cet indicateur pouvait encore croître. La Russie est le deuxième partenaire économique de l’Ouzbékistan après la Chine.

Lors de la réunion, C. Mirzioïev a annoncé la mise en œuvre réussie de la feuille de route de coopération en 63 points. « Je pense que nous avons un ordre du jour très vaste aujourd’hui. Nous passerons en revue toutes les questions qui sont à l’ordre du jour. Et pour la première fois, vous et moi avons signé une feuille de route en 63 points. Je dois dire que cela se fait vraiment et qu’il y a de réels progrès », a-t-il ajouté.

Le président de l’Ouzbékistan a également souligné la nécessité d’augmenter le chiffre d’affaires commercial bilatéral de 10 à 20 milliards de dollars. Le dirigeant russe était arrivé le 26 mai en Ouzbékistan pour une visite d’État. Pays le plus peuplé d’Asie centrale et situé au carrefour des nouvelles routes de la soie, l’Ouzbékistan est dirigé depuis 2016 par C. Mirzioïev, qui a lancé des réformes en profondeur dans tous les domaines.

Recommandé pour vous