#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Situation explosive en Palestine : Moscou s’implique à sa façon…

Mikhail Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a rencontré Moussa Abou Marzouk, membre du Bureau politique du Hamas pour discuter de la situation en Palestine occupée et surtout dans la bande de Gaza. Une rencontre qui intervient à l’heure où les factions de la résistance s’apprêtent à faire monter la pression sur Tel-Aviv qui persiste dans sa politique de déni du fait palestinien.

« La situation au Moyen-Orient a été discutée en détail, mettant l’accent sur la situation dans les territoires palestiniens, en particulier dans la bande de Gaza. De plus, un échange de vues complet a eu lieu sur les missions nécessaires pour restaurer l’unité nationale palestinienne sur la plate-forme de l’Organisation de libération de la Palestine », signale un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères à l’issue de cette rencontre.
Le communiqué a indiqué que « les deux parties ont également discuté de la volonté de la Russie d’organiser une nouvelle réunion unifiée des dirigeants palestiniens à Moscou, sachant que M. Bogdanov a affirmé le « soutien de la Russie à un règlement pacifique du conflit entre la Palestine et Israël ».
« Dans ce contexte, nous avons insisté sur l’importance d’empêcher les mesures unilatérales qui pourraient conduire à une nouvelle escalade des tensions entre Palestiniens et Israéliens, y compris les activités de colonisation, la destruction d’infrastructures civiles et les appels à la violence », précise le communiqué
La situation demeure bouillonnante en Cisjordanie occupée et dans la ville sainte d’al-Qods occupée où les opérations sont de plus en plus fréquentes. Dans la nuit de mercredi à jeudi, des accrochages armés ont éclaté entre des résistants palestiniens et les soldats de l’occupation israélienne sur le check-point israélien Dotane, dans la localité de Yaabod, de la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie occupée.
Selon l’agence palestinienne Paltoday, des Palestiniens ont ouvert le feu en sa direction, blessant un soldat israélien. C’est alors que les autres soldats ont ouvert le feu sporadiquement sur les gens qui attendaient dans ce passage militaire et des échanges de tirs s’en suivirent.
Toujours en Cisjordanie occupée, les forces sionistes ont mené une campagne de perquisitions et d’arrestations dans plusieurs régions, dont Tulkarem, Sanour (proche de Jénine), Saida, Arrabat, Bethleem, le camp al-Dahichat, et la camp al-Arouv à al-Khalil, ainsi que de la localité al-Issawiyat, dans la ville sainte d’al-Qods.28 palestiniens ont été arrêtés dont 8 étudiants de l’Université al-Najah pour soutien à la résistance.
En outre, quelques heures après l’opération à l’arme blanche de la jeune palestinienne Noufouz Hammad, des colons israéliens ont organisé une manifestation de provocation dans les rues du quartier cheikh Jarrah d’où est originaire Nofouz insultant les habitants palestiniens qui sont menacés d’expulsion de leurs maisons.
Après leur départ, les policiers de l’occupation ont détruit la tente de sit-in que les habitants palestiniens avaient dressée avec des banderoles sur lesquelles était écrits les noms des familles palestiniennes menacées d’expulsion.
A Al-Qods, des colons ont opéré une incursion dans l’esplanade des Mosquées où ils sont entrés par la porte al-Magharibat sous la protection des garde-frontières israéliens. Ils étaient des dizaines et ont récité des prières talmudiques dans la zone située à l’est de la mosquée al-Aqsa.

Recommandé pour vous